les presses du réel

Ce que la musique fait à l'hypnoseUne relation spectaculaire au XIXe siècle

Les relations inexplorées entre hypnose, musique et médecine au XIXe siècle, entre monde des sciences et monde de l'art.
Tout au long du XIXe siècle, médecins et magnétiseurs répètent le phénomène de « l'extase sous l'influence de la musique », tandis que des observateurs expliquent par l'hypnose les pratiques des tarentulés du Sud de l'Italie ou des Aïssaoua du Maghreb. Et pendant que des pianistes ou chanteurs réputés accompagnent les performances muettes de sujets hypnotisés, les psychiatres traitent par l'hypnose des troubles hystériques qu'ils identifient comme musicaux.
Ce livre aborde le domaine encore inexploré des relations entre hypnose, musique et médecine au XIXe siècle. Il soulève ainsi des questions au cœur des préoccupations de l'époque mais aussi de notre temps. Comment prendre en charge la douleur lorsque la médecine n'y parvient plus ? La musique peut-elle, sous certaines conditions, favoriser le dépassement des capacités humaines ? Si les séquences gestuelles que suscite l'hypnose musicale sont un terrain d'expérimentation scientifique, relèvent-elle de l'œuvre esthétique ?
En relançant les jeux de fascinations réciproques entre monde des sciences et monde de l'art, la musique associée à l'hypnose engage à explorer nos relations à la douleur, à la sexualité, à la spiritualité ou à l'esthétique. Ce qui se joue alors, c'est une vaste réflexion sur la construction de la connaissance et les limites de la raison, déployée dans un registre spectaculaire où la musique ne vaut pas seulement comme phénomène sonore, mais favorise l'émergence d'un environnement sensoriel et d'un imaginaire puissant.
Publié avec la collaboration de Laurence Bertrand Dorléac – Centre d'Histoire de Sciences Po.
 
2021 (parution prévue au 4e trimestre)
édition française
17 x 24 cm (broché)
 
ISBN : 978-2-37896-174-9
EAN : 9782378961749
 
à paraître


 haut de page