les presses du réel

Post-démocratie

Colin Crouch - Post-démocratie
Partant du malaise profond et de la violente crise de confiance vis-à-vis des institutions étatiques chez les démocraties modernes, cet essai analyse la perte progressive du pouvoir décisionnel et de la marge d'action des États au profit des multinationales.
Paru au Royaume-Uni en 2004, cet essai se propose d'explorer les forces sociales et économiques à l'œuvre dans les démocraties modernes. Partant du malaise profond et de la violente crise de confiance que les peuples de ces pays traversent vis-à-vis des institutions étatiques, Crouch avance que les États y cèdent progressivement tout leur pouvoir décisionnel et leur marge d'action aux multinationales. L'importance démesurée des flux de capitaux induits par le capitalisme moderne rend en effet les gouvernements extrêmement dépendants des conglomérats. Rejetés et décrédibilisés dans leur fonction même – garantir des services publics et sociaux à la population et à répondre à ses besoins –, ils délèguent ces tâches à des entreprises privées et perdent peu à peu toute légitimité.
Colin Crouch est un politologue et sociologue anglais. Il a longtemps enseigné la sociologie et la politologie, puis la gouvernance et la gestion publique à la Warwick Business School (Grande-Bretagne). Son concept de « postdémocratie » représente une contribution majeure aux débats actuels portant sur le devenir de ce système politique.
 
Traduit de l'anglais par Yves Coleman (titre original : Post-Democracy, Polity Press, 2004).
 
paru en mars 2013
édition française
13,5 x 21 cm (broché)
144 pages
 
14.00
 
ISBN : 978-2-88928-003-2
EAN : 9782889280032
 
en stock


 haut de page