les presses du réel

Théorie de l'unité universelleTome 2

Charles Fourier - Théorie de l\'unité universelle
Le second volume de la Théorie de l'unité universelle, pour une société libératrice et ouverte, complexe, fondée sur les divergences et la diversification.
Fourier invente la transformation de l'ordre social : le bouleversement de l'économie, des relations sociales, de l'éducation, du travail et des loisirs. Il annonce une médecine positive harmonique, une éducation harmonique des animaux, un Opéra harmonien, une théorie de l'éducation composite pour l'épanouissement de chacun, une nouvelle architecture où les trois ordres se combinent (ionien, dorien, corinthien). Contre le morcellement industriel, il prône le regroupement des activités, l'abolition du travail contraignant, des fêtes permanentes sur toute la planète. Pour chaque domaine, il propose des classifications sérielles ouvertes. Fourier est le premier penseur de l'ère industrielle à prévoir les conséquences désastreuses du libéralisme commercial sauvage comme les dangers de toute forme d'autorité étatique.
Il propose une société ouverte, complexe, fondée sur les divergences et la diversification, une société libérale libératrice, où chacun dispose d'initiative. Pour cela, l'éducation de l'imagination est primordiale. Par l'école rénovée, on augmente la richesse de chaque individu et l'on incite à ne plus séparer imagination, passion et raison. L'état actuel est le produit du morcellement, de la dispersion, de la soumission à l'ordre industriel et aux diverses idéologies.
Ces « divagations » systématiques sont d'une étonnante fraîcheur et nous font saisir à quel point notre société est un échec humain. Imagination, bon sens et combinatoire systématique, voilà trois modes d'approche réunis en une seule pensée paradoxale.
Fourier (et son Fou-rire) est notre futur. Une sorte de Spinoza hilarant.
La Théorie de l'Unité universelle a paru primitivement sous le titre de Traité de l'Association Domestique-Agricole, ou Attraction Industrielle, par Ch. Fourier.
Les quatre tomes de l'édition de 1841 sont publiés en deux volumes dans l'édition des Presses du réel, en respectant le dispositif particulier de Charles Fourier : tableaux, tables des matières, conception typographique. Les quatre tomes sont répartis comme dans l'édition de 1822.

Cette édition (tomes I et II) correspond aux tomes II à V de l'édition Anthropos de l'œuvre complète de Charles Fourier (1822, 1966).
Charles Fourier (Besançon, 1772 - Paris, 1837), fondateur de l'Ecole sociétaire, l'un des principaux représentants du socialisme utopique, théoricien de l'harmonie universelle et de l'attraction passionnée, est l'inspirateur d'innombrables communautés utopiques et d'expérimentations sociales historiques, jusqu'aux développements philosophiques et aux mouvements culturels qui prolongent sa pensée aujourd'hui.
Les éditions Anthropos ont publié en 1966-68 (édition de Simone Debout) l'œuvre complète de Fourier éditée en 1841, en impression anastaltique. La réédition des œuvres complètes de Charles Fourier est achevée en 2013 aux Presses du réel, avec la constitution d'un index conceptuel général permettant une analyse textuelle de l'ensemble du corpus au travers d'une interface informatique spécifique.
Les presses du réel publient également plusieurs essais critiques (Simone Debout : L'utopie de Charles Fourier ; Patrick Tacussel : L'imaginaire radical - Les mondes possibles et l'esprit utopique selon Charles Fourier). Voir aussi le catalogue Charles Fourier – L'écart absolu ; les Cahiers Charles Fourier ; Bernard Desmars : Militants de l'utopie ? Les fouriéristes dans la seconde moitié du XIXe siècle ; René Schérer : Utopies nomades ; Jonathan Beecher : Victor ConsiderantGrandeur et décadence du socialisme romantique ; Auguste Savardan : Un naufrage au Texas...
 
 
paru en 2001
édition française
17 x 24 cm (broché)
864 pages
 
30.00
 
ISBN : 978-2-84066-041-5
EAN : 9782840660415
 
en stock


 haut de page