les presses du réel
extrait
Je peux cesser d'utiliser un matériau si je considère que les conditions de son utilisation ne sont plus réunies.

La fenêtre est un simple rectangle en bois. Elle s'ouvre à la française et permet, par un léger basculement, de ventiler un pièce.
La fenêtre est ajustée au nu extérieur d'un mur. Sa mise en œuvre précise contraste avec la surface de la façade laissée brute.
Cette position particulière crée une tablette disponible à l'intérieur de la maison. Des objets peuvent être disposés sur ce rebord. Un angle de vision important depuis la pièce de séjour s'ouvre, accentuant ainsi un point de vue fixe sur l'extérieur comme le ferait un tableau.
Cette fenêtre peut être une nécessité technique, comme dans certaines architectures rurales, ou le résultat d'une "altération". La réaliser sur un mur en agglomérés de ciment crépis (qui est une façon courante de construire), présente de réelles difficultés techniques de mise en œuvre.
Les matériaux (bois et agglomérés) et la manière dont ils sont traités sont révélateurs d'une situation plastique et sociale qui fonde cete proposition architecturale.
L'architecture est liée au lieu, au programme fonctionnel, au sensitif..., elle est issue d'une réflexion sur des valeurs avec lesquelles le projet établit des liens pour créer un dispositif. L'architecture de la maison à laquelle appartient cette fenêtre est un fait formel qui peut être lu comme le constat d'un état sur lequel nous agissons.

Adelfo Scaranello
Adelfo Scaranello : autres titres





 haut de page