fermeture estivale & interruption des expéditions jusqu'au 29 août (les commandes seront traitées en priorité dès notre retour – merci pour votre patience !)
les presses du réel

Roven n° 04 – Automne-hiver 2010-2011

extrait
Édito
La plume, le compas et la tête
(p. 5)


Éclectique ! Ainsi pouvons-nous qualifier Roven no 4.
C'est un numéro étonnant qui présente des approches du dessin très différentes et riches, liées à l'art contemporain bien sûr, mais aussi au dessin d'humour, à l'art brut… à l'image, non exhaustive, de ce que peut être la pratique du dessin aujourd'hui.
Qu'est-ce que le dessin contemporain justement ? La question revient fréquemment. Elle est porteuse de sens et il est difficile d'y répondre, tant ses frontières sont ouvertes. Le dessin a traversé les millénaires et sa conception a toujours été liée à la technique et au projet de l'artiste. Chez les Grecs, le mot graphein désignait aussi bien l'écriture que le dessin. Plus tard, c'est dessein et dessin qui se confondent en français, mettant en valeur l'intention portée par ce terme. Et au fil des siècles, les débats se sont poursuivis autour du dessin, souvent en regard de la couleur, jusqu'à ce qu'émerge l'indépendance de ce médium.
La réponse à cette question est avant tout personnelle, ce qui signifie qu'il y a potentiellement autant de définitions que d'amateurs. L'approche de Roven est large, ces pages sont consacrées aux artistes qui utilisent les outils de pensée et les problématiques fondamentales du dessin, à ceux qui élaborent et renouvellent cette pratique.

Johana Carrier et Marine Pagès


 haut de page