Vandy Rattana

 
Vandy Rattana (né en 1980 à Phnom Penh, Cambodge) a adopté la photographie pour retrouver une continuité dans une histoire officielle lacunaire, soucieux de remédier à l'absence de documentation tangible relative à la petite histoire et aux monuments qui ont forgé son histoire et sa culture personnelles. Occupant une position médiane entre le photojournalisme au sens strict du terme et une pratique conceptuelle, ses premières séries montrent une préoccupation du quotidien tel que le vit le Cambodgien moyen. Si celles-ci font la chronique d'instants contemporains tout en constituant un ensemble plus exhaustif d'archives destinées aux générations futures, son travail le plus récent se livre à une critique de l'historiographie en se tournant vers la fiction. Au nombre de ses dernières expositions personnelles, citons « Bomb Ponds », Asia Society, New York (2013), et « Surface », SA SA BASSAC, Phnom Penh (2012). Son travail a également été présenté dans le cadre de différentes expositions de groupe, notamment « Die Roten Khmer und die Folgen » [Le régime khmer rouge et ses conséquences], Akademie der Künste, Berlin (2015) ; « In the Aftermath of Trauma: Contemporary Video Installations », Mildred Lane Kemper Art Museum, Saint-Louis (2014) ; « No Country: Contemporary Art for South and Southeast Asia », Guggenheim UBS MAP Global Art Initiative, Asia Society, Hong Kong (2013) ; dOCUMENTA (13), Cassel (2012) ; « The Best of Times, The Worst of Times: Rebirth and Apocalypse in Contemporary Art », Biennale de Kiev (2012). Vandy vit et travaille à Phnom Penh, Paris et Taipei.

(lien externe : vandyrattana.com)
 
Vandy Rattana - Monologue
2015
édition trilingue (français / khmer / anglais)
Jeu de Paume - Monographies
Un « monologue » du photographe cambodgien qui propose une réflexion intime sur les traumatismes de l'histoire récente de son pays (un projet qui s'inscrit dans le cadre du programme « Satellite » organisé par le Jeu de Paume et le CAPC).


 haut de page