flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
Esthétique de l’improvisation libre – Expérimentation musicale et politique
Matthieu Saladin [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Arts de la scène & arts sonores [tous les titres] – collection Ohcetecho (arts sonores) [tous les titres]
Matthieu Saladin Esthétique de l’improvisation libre Expérimentation musicale et politique
Conception graphique : Nicolas Bardey.
paru en août 2014
édition française
13 x 17 cm (broché, jaquette américaine, couv. en affiche pliée)
400 pages
26.00 €
ISBN : 978-2-84066-471-0
EAN : 9782840664710
en stock
 
L'improvisation comme expérimentation musicale et expérimentation politique (essai).
À travers l'étude des trois ensembles AMM, Spontaneous Music Ensemble et Musica Elettronica Viva, ce livre analyse l'esthétique de l'improvisation libre au tournant des années 1960-1970 en Europe, période d'émergence de cette pratique au sein des musiques expérimentales. Les problématiques essentielles qui structurent le processus de création de l'improvisation libre y sont tour à tour abordées : les rapports à la liberté et aux règles, à la mémoire et aux habitudes, l'in situ, la création collective ou encore l'expérimentation musicale. Cet essai se concentre également sur la relation qui unit l'émergence de cette pratique et son contexte sociohistorique afin de considérer ce que l'on pourrait appeler la « politique » de l'improvisation, caractérisée par l'a priori démocratique qui la sous-tend et l'émancipation musicale à laquelle elle prétend conduire les musiciens qui s'y engagent. Il apparaît alors que l'expérimentation à l'œuvre dans la pratique de l'improvisation libre ne saurait être réduite à la seule recherche musicale abstraite, détachée des contingences du monde, mais qu'elle se doit d'être envisagée comme double, répondant d'une dualité constitutive : à la fois expérimentation musicale et expérimentation politique.
Matthieu Saladin, artiste et musicien, vit et travaille à Paris. Sa pratique s'inscrit dans une approche conceptuelle de l'art, réfléchissant, à travers un usage récurrent du son, sur la production des espaces, l'histoire des formes et des processus de création, ainsi que sur les rapports entre art et société du point de vue économique et politique.
Il est maître de conférences en arts sonores à l'université Paris 8, membre de l'équipe TEAMeD au sein du laboratoire Arts des images et art contemporain (AI-AC) et chercheur associé à l'institut ACTE (université Paris 1 – Panthéon – Sorbonne, CNRS UMR 8218). Sa recherche théorique porte principalement sur l'art sonore et les musiques expérimentales. Il codirige la collection Ohcetecho aux Presses du réel, participe aux comités de rédaction des revues Volume! et Revue et Corrigée, et est directeur de rédaction de la revue de recherche Tacet.

Voir aussi Patrice Caillet, Adam David & Matthieu Saladin ; L'expérience de l'expérimentation (édité par Matthieu Saladin).