flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Opera Rock
Jean-Luc Blanc [tous les titres]
CAPC [tous les titres]
Jean-Luc Blanc Opera Rock
Textes de Alex Farqhuarson, Thierry Jousse, Melvin Moti ; entretien avec Alexis Vaillant.

Graphisme : Sanghon Kim.

Publié avec Sternberg Press.
paru en 2009
édition bilingue (français / anglais)
21 x 27 cm (broché, couv. filigranée à rabats)
220 pages (73 ill. coul. et 64 ill. n&b)
25.00 €
ISBN : 978-1-933128-69-6
EAN : 9781933128696
en stock
 
« Rétrospective collective » plutôt que simple monographie, cet ouvrage, le premier consacré à Jean-Luc Blanc, constitue le prolongement d'une exposition singulière. Conçue comme un opéra rock, sonorisée par Mr. Learn, architecturée et accompagnée d'une dramaturgie et d'une scénographie glam rock spectrale, l'exposition a réunit des œuvres de 45 artistes internationaux historiques et contemporains, ainsi que divers objets, antiquités, bijoux, cristaux, curiosités et naturalia (boîtes à mouches, serpents, mains momifiées, squelettes d'éponges, etc.), en interaction avec plus de 200 œuvres de Jean-Luc Blanc.
Le livre documente et explicite le projet avec une large ensemble de textes, d'images et une long entretien.
« Pour faire suite à la magnifique exposition qui s'est tenue au CAPC en 2009, voici enfin le catalogue, objet fidèle au développement méandreux de l'exposition avec (...) un passionnant entretien entre Alexis Vaillant et l'artiste. »
Mouvement n° 54
Publié à l'occasion de l'exposition rétrospective éponyme au CAPC, Musée d'art contemporain de Bordeaux, de mars à juin 2009.
Œuvres de Odilon Redon, Pierre Molinier, Wolfgang Tillmans, Vidya Gastaldon, Pierre Klossowski, Lothar Hempel, Sean Landers, Tom Burr, William S. Burroughs, David Noonan...
Depuis une quinzaine d'années, Jean-Luc Blanc (né en 1965 à Nice, vit et travaille à Paris) sélectionne des images imprimées issues de films, de cartes postales, de photos de presse, de revues, etc., qu'il compile et organise de façon très disparate. Il se les réapproprie selon un protocole immuable en isolant des motifs, ainsi extraits de leur contexte, qu'il recadre et travaille sur papier ou toile, au crayon ou à l'huile, en leur faisant subir plusieurs traitements qui vont du texturage façon croûte au lissage cosméto-publicitaire.Cette modification des images leur confère un caractère ambigu et énigmatique, une charge nouvelle et active leur potentiel.