flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
De l’imaginaire au musée – Les arts d’Afrique à Paris et à New York (1931-2006)
Maureen Murphy [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Histoire de l'art [tous les titres] – collection Œuvres en sociétés [tous les titres]
Maureen Murphy De l’imaginaire au musée Les arts d’Afrique à Paris et à New York (1931-2006)
Préface de Philippe Dagen.

Publié avec le Centre d'histoire de Sciences Po.
paru en 2009
édition française
17 x 20 cm (broché)
400 pages (54 ill. n&b)
ISBN : 978-2-84066-295-2
EAN : 9782840662952
momentanément indisponible
 
Une mise en perspective historique de la représentation des arts extra-occidentaux dans les musées et dans l'imaginaire occidental, un point de vue comparatif avec les Etats-Unis et une mise en lumière des liens entre arts d'Afrique et avant-garde.
A l'heure où a récemment été inauguré, à Paris, un nouveau musée consacré aux arts d'Afrique, des Amériques, d'Asie et d'Océanie, une mise en perspective historique de la représentation des arts extra-occidentaux dans les musées et dans l'imaginaire occidental s'impose. L'ouverture, en France, aux débats post-coloniaux développés jusqu'alors essentiellement dans les pays anglo-saxons, la création de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration (2007) ou l'intérêt croissant pour l'art contemporain « africain », soulèvent autant de questions qui nécessitent d'être replacées dans l'histoire des rapports politiques, économiques, culturels et idéologiques entretenus par l'Occident avec l'Afrique.
Dépassant les frontières hexagonales, cet ouvrage adopte un point de vue comparatif avec les Etats-Unis et revisite les liens entre arts d'Afrique et avant-garde.
En croisant une analyse des politiques culturelles françaises et américaines avec une relecture du primitivisme et du modernisme, cet ouvrage démontre que New York ne « vola » pas seulement « l'idée d'art moderne », comme l'écrivit Serge Guilbaut, mais également celle de l'art africain.

« Richement documenté, foisonnant d'idées, précis dans ses analyses, ce livre fera date dans l'histoire du comparatisme en histoire de l'art. »
Marianne Jakobi, Critique d'art n° 34
Voir aussi, dans la même collection, Sophie Leclercq : La rançon du colonialisme – Les surréalistes face aux mythes de la France coloniale (1919-1962).
Historienne de l'art, Maureen Murphy a publié différents travaux sur la réception et la représentation des arts d'Afrique en Occident, sur les liens entre ces derniers et l'art moderne ainsi que sur « l'art contemporain africain ». Elle est aujourd'hui chargée de mission pour les expositions et les collections d'art du XIXe et du XXe siècle à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration à Paris.