les presses du réel

Inter n° 138 – Renoncements et anonymat

 - Inter n° 138
Le renoncement à l'art / l'art du renoncement.
« Avec ce numéro, nous avons voulu comprendre la démarche d'artistes qui ont renoncé à l'art. Nous avons voulu jeter un éclairage sur les artistes récalcitrants, aux productions absentes ou discrètes, qui ont préféré les milieux parallèles aux officines officielles, qui ont choisi d'œuvrer dans le quotidien ou qui privilégient l'anonymat. Ils renoncent à se faire une place dans le milieu culturel, pour favoriser une visée spirituelle ou politique, ou encore pour entreprendre une démarche strictement personnelle.
Certains artistes ont fait du renoncement une stratégie de résistance. Ils refusent d'affronter un système qui maîtrise tous les codes et proposent des œuvres inachevées, ratées, dérisoires, délinquantes… qui ne sont pas des œuvres. Il n'y aurait que le fiasco qui saurait résister au système hyperpuissant, surdéterminé et complexe ; un système qui impose la cadence de production et récupère tous les affrontements. Il n'y aurait que l'anonymat qui rende possible une liberté.
Certains renoncent à l'art pour se convertir à l'activisme, d'autres font le chemin inverse : ils abandonnent le militantisme pour des préoccupations esthétiques.
Dans ses Syllogismes de l'amertume, Emil Cioran disait : " Sans l'idée du suicide, je me serais tué depuis toujours." Peut-être que l'artiste a besoin de ce fantasme de tout arrêter : il joue avec l'idée d'en finir et, peut-être aussi, de continuer ailleurs. Il voudrait reconduire la création en dehors des pratiques de l'art reconnues comme telles.
Finalement, il y a aussi les artistes qui ne renoncent pas à l'art, mais dont la vie est marquée par des renoncements importants : la solitude, les enfants, les temps libres, les deuils, la santé, etc. »
Publié par les Éditions Intervention (confondées par Richard Martel à Québec) trois fois par an depuis 1978, Inter, art actuel (anciennement Intervention) est un périodique culturel disséminant les diverses formes, praxis et stratégies de l'art actuel – performance, installation, poésie, multimédia –, tout en interrogeant les rapports de l'art au social et au culturel, au politique et à l'éthique.
Couvrant différentes manifestations artistiques et mouvances politico-culturelles internationales, directement engagé dans le renouvellement du discours sur les pratiques éphémères et émergentes, Inter, art actuel est une tribune qui invite artistes, critiques et penseurs de la culture à prendre position (sous la forme d'essais courts, de critiques documentées et approfondies, de dossiers et de reportages, de chroniques et de comptes rendus) sur les enjeux qui touchent les pratiques de l'art actuel ou de tout domaine connexe, ainsi que sur les transformations de nos sociétés, du rituel au virtuel.
Textes de Paul Ardenne, Nathalie Côté, Charles Dreyfus, Marianne Filliou, Michaël La Chance, Les désœuvré·e·s, Richard Martel, Yann Merlin, Helge Meyer, Antigone Mouchtouris, Martin Nadeau, Francis O'Shaughnessy, stvn girard, Artur Tajber, Valentine Verhaeghe, Nelo Vilar, Pierre-Éric Villeneuve, Laura Yustas.
 
2021 (parution prévue au 4e trimestre)
édition française
23 x 30,5 cm (broché)
180 pages (ill.)
 
15.00
 
ISBN : 978-2-924298-61-9
EAN : 9782924298619
 
à paraître
Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter Inter


 haut de page