les presses du réel

Kant, son esthétiqueEntre mythes et récits

Kant, son esthétique Sabine Forero-Mendoza, Pierre Montebello - Kant, son esthétique
Le destin interprétatif de l'esthétique kantienne.
La Critique de la faculté de juger de Kant préfigure-t-elle l'esthétique moderne ? Annonce-t-elle les pratiques artistiques avant-gardistes et plus spécifiquement l'art abstrait, ainsi que maints commentateurs se plaisent à l'avancer ? En situant dans cet ouvrage l'origine de l'autonomie des arts, bien des lectures contemporaines lui ont conféré une portée visionnaire qu'il ne pouvait avoir, et ont ainsi favorisé de puissantes fictions. Et cela en dépit des références et exemples figuratifs pourtant évoqués par Kant : motifs de papiers peints, éléments décoratifs, planches botaniques et zoologiques.
Ce livre se penche sur la genèse et la répétition de tels mythes interprétatifs. Il s'attache à révéler les tensions internes d'un texte, lui-même porteur d'une « utopie » morale et sociale. Plus largement, il montre qu'aucune pensée, ni dans sa formation, ni dans sa réception, n'échappe à la force des récits et à la puissance configuratrice des mythes.

« Un petit ouvrage concis et profond, agréable à lire et, par-dessus tout, salutaire. La thèse qu' il défend est simple et elle est contenue dans son titre : les très nombreux commentaires interprétatifs qui entourent aujourd'hui la Critique de la faculté de juger de Kant convergent pour former une vulgate aussi consensuelle que fausse (...). Ainsi, loin d'être le prophète de la modernité artistique, Kant conserve une conception humaniste de l'art, et il est moins le premier des modernes que le dernier des anciens (...). Telle est la conclusion irrécusable à laquelle conduit ce remarquable ouvrage. »
Carole Talon-Hugon, Nouvelle revue d'esthétique
Maître de conférences en esthétique à l'Université de Bordeaux III, Sabine Forero-Mendoza est notamment l'auteur de Le temps des ruines – L'éveil de la conscience historique à la Renaissance (Champ Vallon, 2002). Elle a dirigé l'édition de L'Art à l'épreuve du social (PUB, 2012) et publie régulièrement des recherches consacrées à l'esthétique des ruines, à la théorie de l'art de la Renaissance à l'âge classique, à la modernité picturale et aux pratiques artistiques mémorielles contemporaines.
Professeur de philosophie moderne et contemporaine à l'Université de Toulouse le Mirail, Pierre Montebello a publié de nombreux ouvrages sur Maine de Biran, Friedrich Nietzsche, Félix Ravaisson, Gabriel Tarde, Henri Bergson et Gilles Deleuze.
 
paru en juin 2013
édition française
13,5 x 21 cm (broché)
224 pages (ill. coul. et n&b)
 
15.00
 
ISBN : 978-2-84066-530-4
EAN : 9782840665304
 
en stock
 
télécharger un extrait en PDF :
 
Kant, son esthétique Kant, son esthétique Kant, son esthétique Kant, son esthétique Kant, son esthétique Kant, son esthétique Kant, son esthétique Kant, son esthétique
Sabine Forero-Mendoza, Pierre Montebello : autres titres







 haut de page