les presses du réel

Wages For Wages AgainstVolume 2 – Tout ce qu'on tait on sait

 - Wages For Wages Against
Le deuxième volume d'une série de publications du collectif Wages For Wages Against, qui agit pour de meilleures conditions de travail dans les arts visuels et contre toutes formes de discrimination
Tout ce qu'on tait on sait fait état de recherches sur les mécanismes d'invisibilisation des précarités et des savoirs militants. Il enquête sur ce que révèlent nos silences et non-dits. En donnant la parole à plusieurs chercheuses, militantes et collectives, l'objectif de ce volume est de donner à entendre des paroles tues, des histoires oubliées, des luttes invisibles et ainsi de proposer des alternatives par la construction de récits communs.
Wages For Wages Against (WFWA, wfwa.ch) est un collectif militant et une campagne pour la rémunération des artistes en Suisse et ailleurs. Il agit pour une économie alternative et plus juste de l'art et questionne les fondements idéologiques de la situation actuelle. WFWA vise à sensibiliser aux conditions du travail précaires, de l'exploitation et des discriminations dans le domaine de l'art par le biais de débats et d'actions publiques et collectives. Plus largement, le projet agit comme un agent de changement, en sensibilisant le public aux questions de société et d'égalité des chances afin de donner accès à la pratique artistique à des personnes qui ne peuvent se permettre de travailler gratuitement.
Edité par Tiphanie Blanc et Ramaya Tegegne.
Contributions de Gufo, Tiphanie Blanc, Johana Blanc, L'eau à la Butch, Tiziri Kandi, Noémi Michel, Olga Rozenblum.

Conception graphique : Roxane Maillet.

Publié avec Privilege, Genève.
 
paru en janvier 2023
édition bilingue (français / anglais)
15 x 21 cm (broché)
366 pages (ill.)
 
15.00
 
ISBN : 978-2-9602717-7-5
EAN : 9782960271775
 
en stock
 
Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against Wages For Wages Against


 haut de page