Arin Rungjang

 
Arin Rungjang est né en 1975 à Bangkok, où il vit et travaille. En 2002, il achève son cursus à la faculté des beaux-arts de l'université Silpakorn, au cours duquel il a effectué une année d'études dans l'atelier de Christian Boltanski à l'École des beaux-arts de Paris, en 2000. Il s'est fait connaître par ses relectures historiques virtuoses qui recoupent la petite et la grande histoire, la multiplicité des époques, des lieux et des langues. Il s'intéresse plus particulièrement à des aspects méconnus de l'histoire thaïlandaise et à leurs résonances avec le présent des lieux et des contextes où il déploie sa pratique. Les objets susceptibles de réunir des événements éloignés dans le temps et dans l'espace occupent une place centrale dans sa recherche. Parmi ses expositions récentes, on notera « The Way Things Go », Yerba Buena Center for the Arts, San Francisco, États-Unis (2015), « Parasophia », Festival international de la culture contemporaine de Kyoto, Japon (2015), « Streamlines », Deichtorhallen Hamburg, Hambourg, Allemagne (2015), « Signature Art Prize Finalists Exhibition », Singapore Art Museum, Singapour (2015), « FIELDS: An Itinerant Inquiry Across the Kingdom of Cambodia », SA SA BASSAC, Phnom Penh, Cambodge, et ST PAUL ST Gallery, Auckland, Nouvelle-Zélande (2014), « Golden Teardrop », Pavillon thaïlandais, 55e Biennale de Venise, Italie (2013) et « All Our Relations », 18e Biennale de Sydney, Australie (2012).
 
Arin Rungjang - Mongkut
2015
édition bilingue (français / anglais)
Jeu de Paume - Monographies
Basé sur une installation vidéo et sculpturale de l'artiste thaïlandais Arin Rungjang (conçue dans le cadre du programme « Satellite » organisé par le Jeu de Paume et le CAPC), cet ouvrage dresse un récit intentionnellement novateur mais partial de l'histoire de la souveraineté de la Thaïlande.


 haut de page