flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Le nouveau monde industriel et sociétaire ou invention du procédé d’industrie attrayante et naturelle distribuée par séries passionnées
Charles Fourier [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Avant-gardes [tous les titres] – collection L'écart absolu – Fondamentaux [tous les titres]
Charles Fourier Le nouveau monde industriel et sociétaire ou invention du procédé d’industrie attrayante et naturelle distribuée par séries passionnées
Préface de Simone Debout.
paru en 2001
édition française
17 x 24 cm (broché)
528 pages (ill. n&b)
23.00 €
ISBN : 978-2-84066-056-9
EAN : 9782840660569
en stock
 
Un résumé de l'ensemble de la doctrine fouriériste : une critique systématique de la civilisation et de ses déviations intrinsèques, et le projet possible d'une autre société déterminée par le principe de l'association mutuelle, régie non plus par des contraintes et des répressions, mais selon le vrai moteur de l'attraction passionnée.
Dans ce livre de 1829 Fourier donne un résumé de l'ensemble de sa doctrine : c'est une critique systématique de la civilisation et de ses déviations intrinsèques (individualisme, exploitation mondiale des ressources au profit des plus puissants, capitalisme libéral fondé sur la loi du plus fort et des parasites) et le projet possible d'une autre société déterminée par le principe de l'association mutuelle, régie non plus par des contraintes et des répressions mais selon le vrai moteur (le seul réel) de l'attraction passionnée (le principe de la motivation).
Fourier brosse un immense tableau anthropologique (bien avant les psycho-sociologues) des diverses passions humaines, toutes utiles sans exclusives. Cette société vraiment réelle serait mue par l'harmonie des contraires et l'individu est envisagé non plus comme une entité fixe (uniforme) mais comme un être pluriel en mouvement.
Il y a là tous les principes novateurs d'une éducation fondée sur les motivations propres de chacun et l'affirmation que l'individu ne peut s'épanouir (vers une sagesse jouissive et festive) qu'à l'intérieur d'une communauté ouverte. La seule méthode est la méthode attrayante ou série passionnée, la seule théorie réelle, c'est l'association solidaire.
Fourier critique tout autant les illusions utopiques de son époque que le libéralisme économique et la monarchie absolue (la dictature de l'état central). L'ordre sociétaire unitaire et coopératif, et non plus morcelé et subdivisé (spécialisé) est dirigé par l'attraction industrielle selon une nouvelle distribution des passions, d'après la théorie des séries passionnées.
« Si les pauvres, la classe ouvrière, ne sont pas heureux dans l'état sociétaire, ils le troubleront par la malveillance, le vol, la rébellion, un tel ordre manque le but, qui est d'associer le passionnel ainsi que le matériel, de concilier les passions, les caractères, les goûts, les instincts et inégalités quelconques ».

« Rééditer Fourier suppose une certaine foi en la curiosité des lecteurs et même en une curiosité maligne, un irrespect que les arrêts de “conciles” inaccessibles et de leurs porte-voix, n'ont pas réduits. C'est offrir à ceux qui vont “flairer” à l'écart, la pensée d'un auteur qui se targue précisément du “doute et de l'écart absolus”, et qui fonde, en effet, la transformation sociale en un lieu, le sous-sol affectif et actif, où nul révolutionnaire ne s'est jamais aventuré. » (Simone Debout, préface, p.8)
Cette édition correspond au tome VI de l'édition Anthropos de l'œuvre complète de Charles Fourier (1829, 1966).
Charles Fourier (Besançon, 1772 - Paris, 1837), fondateur de l'Ecole sociétaire, l'un des principaux représentants du socialisme utopique, théoricien de l'harmonie universelle et de l'attraction passionnée, est l'inspirateur d'innombrables communautés utopiques et d'expérimentations sociales historiques, jusqu'aux développements philosophiques et aux mouvements culturels qui prolongent sa pensée aujourd'hui.
Les éditions Anthropos ont publié en 1966-68 (édition de Simone Debout) l'œuvre complète de Fourier éditée en 1841, en impression anastaltique. La réédition des œuvres complètes de Charles Fourier est achevée en 2013 aux Presses du réel, avec la constitution d'un index conceptuel général permettant une analyse textuelle de l'ensemble du corpus au travers d'une interface informatique spécifique.
Les presses du réel publient également plusieurs essais critiques (Simone Debout : L'utopie de Charles Fourier ; Patrick Tacussel : L'imaginaire radical - Les mondes possibles et l'esprit utopique selon Charles Fourier). Voir aussi le catalogue Charles Fourier – L'écart absolu ; les Cahiers Charles Fourier ; Bernard Desmars : Militants de l'utopie ? Les fouriéristes dans la seconde moitié du XIXe siècle ; René Schérer : Utopies nomades ; Jonathan Beecher : Victor ConsiderantGrandeur et décadence du socialisme romantique ; Auguste Savardan : Un naufrage au Texas...