flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Godard, le dos au musée – Histoire d’une exposition
Anne Marquez [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Critique, théorie & documents [tous les titres] – collection Fama [tous les titres]
Anne Marquez Godard, le dos au musée Histoire d’une exposition
paru en mars 2014
édition française
13,5 x 21 cm (broché)
408 pages (ill. n&b)
22.00 €
ISBN : 978-2-84066-482-6
EAN : 9782840664826
en stock
 
Godard et l'art : une exploration de l'envers de la création godardienne, à partir du projet controversé du cinéaste au centre Pompidou.
Préférant aux « tombeaux de l'art » les musées imaginaires, l'auteur des Histoire(s) du cinéma a longtemps tourné le dos aux propositions d'expositions et au musée. Il finit pourtant par accepter de se confronter à ses murs en 2006 au Centre Pompidou à l'invitation de Dominique Païni ; cela donnera lieu, après force hypothèses, à l'œuvre finale controversée Voyage(s) en utopie, Jean-Luc Godard, 1946-2006, à la recherche d'un théorème perdu. Cette « chose » hybride à la croisée des arts plastiques et du cinéma, née de la rencontre orageuse de l'art et de la culture, rejoue sur un nouveau mode ses plus fondamentales interrogations d'artiste, tant dans l'élaboration des projets que dans l'échec prodigue qui en résulte.
À partir des documents de travail inédits qui ont nourri les différents projets au sein de l'institution française emblématique de l'art moderne – notamment la correspondance faxée entre le cinéaste et son commissaire – Godard, le dos au musée – Histoire d'une exposition se propose d'explorer l'envers de la création godardienne, en l'inscrivant de façon plus large dans le rapport que son œuvre entretient au musée matériel et imaginé : la vie indocile de la création s'y déploie dans ses fulgurances et ses repentirs, en quête de nouvelles possibilités pour le cinéma « exilé » au musée.

« Très documenté (...), doté d'une riche iconographie qui rassemble des documents préparatoires liés aux différents projets d'exposition qui aboutiront aux Voyage(s), porté par une écriture élégante qui épouse les méandres d'une œuvre où le musée est très tôt investi (de Malraux à Langlois) : Godard, le dos au musée permet d'avoir prise sur une exposition dont la part de “légende” – une notion ici déconstruite – ne doit pas occulter la complexité qui la régit. Le tour de force de cet essai est d'accompagner le “[jeu] avec les signes et les pièges tendus par Godard” et de mobiliser parallèlement une réflexion sur l'exposition d'une rare précision. »
Dork Zabunyan, Art press

« Limpide, la lecture de Godard, le dos au musée éclaire en particulier les raisons du goût du cinéaste pour les fractures. L'auteure avance aussi de nouveaux théorèmes pour un cinéma que l'on ne revoit plus tout à fait de la même manière avec avoir refermé le livre. »
Christine Coste, L'Œil
Voir aussi (SIC) n° 05 – Alphaville Alfaville – Jean-Luc Godard ; Numéro Trois – Variations sur Numéro Deux de Jean-Luc Godard ; Harald Harzheim : The Kings of the B's – Jean-Luc Godard & Roger Corman.