les presses du réel

Regards sur la peinture chinoise en OccidentÉvolution du discours et résonances artistiques (1800-1939)

L'histoire méconnue d'une rencontre culturelle majeure.
Cet ouvrage constitue une étude de la réception de la peinture chinoise en Occident et ses résonances artistiques, qui connaissent, entre le XIXe siècle et les années 1930, des changements profonds. Les collections, les écrits, les réalisations artistiques, témoignent d'un goût nouveau pour la peinture à l'encre qui inspire nombre d'artistes de Delacroix à Tobey en passant par Manet, Degas, Toulouse-Lautrec, Van Gogh, Bonnard, Marquet, Matisse, Kandinsky, Klee, Miró, Masson, Picasso ou Michaux. L'intérêt pour la peinture et la calligraphie chinoises se développe en accord avec des recherches plastiques nouvelles, liées en bonne partie à la curiosité pour les cultures extra-européennes. Des facteurs multiples favorisent une meilleure connaissance de l'art pictural chinois et de ses fondements esthétiques et philosophiques, qui trouvent un écho dans les nouveaux partis pris plastiques et philosophiques de l'art moderne : l'abandon de l'espace perspectif et de la mimèsis, le choix de l'abstraction, la valorisation de l'inconscient et la recherche d'un renouveau de la pensée et de la sensibilité.
Publié avec la collaboration de Laurence Bertrand Dorléac – Centre d'Histoire de Sciences Po.
 
2021 (parution prévue au 4e trimestre)
édition française
17 x 24 cm (broché)
 
ISBN : 978-2-37896-233-3
EAN : 9782378962333
 
à paraître


 haut de page