les presses du réel
Christian Fogarolli - Pneuma
Les recherches au long cours de l'artiste italien autour de la problématique de la normativité et de la stigmatisation institutionnelle de la maladie mentale.
Lauréat du Conseil italien (2019), Pneuma de Christian Fogarolli se concentre sur l'immatérialité et l'intangibilité de la maladie mentale en analysant divers contextes géographiques et culturels, en remettant en question la stigmatisation et la catégorisation créées par les systèmes politiques, d'entreprise et d'État. Le travail de Fogarolli est une tentative de mettre en lumière tout le spectre de la subjectivité derrière les diagnostics, interogeant radicalement les attributions normatives de la déviance mentale et les formes de taxonomie canonisées par les théories médicales modernes et les méthodologies d'archivage occidentales, ainsi que la marginalisation de l'individu qui en résulte.
Les nombreux voyages, résidences et collaborations (Italie, Suisse, Autriche, Allemagne, France, Belgique, Pays-Bas, Angleterre, Roumanie, République tchèque) ont conduit l'artiste à concevoir un projet consistant en plusieurs œuvres immersives, imaginées et réalisées en étroite collaboration avec des personnes soignantes, du personnel médical et des chercheurs dans différents domaines. Fogarolli a ensuite développé un parcours d'exposition qui comprend une installation multimédia et environnementale, interagissant avec des sculptures en verre et une pièce vidéo, créée en collaboration avec des instituts de recherche sur le cerveau tels que le CIMeC - Center for Mind/ Brain Sciences, Rovereto et le King's College de Londres.
Le catalogue comprend des essais écrits par des personnalités du milieu médical et artistique, ainsi une série d'images inédites qui retrace chronologiquement les recherches préliminaires du projet sur un parcours géographique.
La recherche de l'artiste italien Christian Fogarolli (né en 1983 à Trente) se focalise sur le rapport entre les arts plastiques et les théories et disciplines scientifiques et sur la manière dont ces dernières se sont servies des moyens et outils artistiques pour évoluer. Ses travaux tentent de mettre en question la relation hiérarchique entre différentes espèces (animaux, plantes, êtres humains), les attributions normatives de déviance et de maladie et des méthodes classiques de classification muséale, scientifique et des archives. Sa pratique part de la recherche historique déployée grâce à différentes formes d'expression, l'installation, la photographie, la sculpture et la vidéo.
Textes de Lorenzo Balbi, Veit Loers, Léa Bismuth, Gabriele Lorenzoni, Giulia Colletti, Giulia Busetti.

Conception graphique : Multiplo, Padoue.

Publié avec le Grafiche Veneziane.
 
2021 (parution prévue au 2e trimestre)
édition bilingue (anglais / italien)
16,5 x 24 cm
120 pages (ill.)
 
à paraître
Pneuma Pneuma Pneuma


 haut de page