Neil McWilliam

 
Nommé Walter H. Annenberg Professor of Art and Art History à Duke University aux États-Unis en 2003, Neil McWilliam est spécialiste de l'histoire culturelle de la France entre la Révolution de 1789 et la Première Guerre mondiale. Diplômé de l'université d'Oxford, il est co-fondateur et éditeur du Oxford Art Journal (1977-87) et de Art History (1987-93). Il a été membre de la School of Historical Studies, Institute for Advanced Study, Princeton (1997-98), et John Simon Guggenheim Memorial Fellow (2006-2007). En 2010, il a organisé l'exposition Abusing Power. Conflicts in Caricature au Nasher Museum, Duke University. Il fait partie de l'équipe de recherches travaillant sur l'histoire de l'histoire de l'art en France entre 1900 et 1950, à l'INHA.
Neil McWilliam a notamment publié A Bibliography of Salon Criticism in Paris from the July Monarchy to the Second Republic, 1831-1851 (1991), Monumental Intolerance. Jean Baffier, A Nationalist Sculptor in fin-de-siècle France (2000), et co-édité, avec June Hargrove, Nationalism and French Visual Culture, 1879-1914 (2005).
 
Neil McWilliam - Rêves de bonheur - L\'art social et la gauche française (1830-1850)
2007
édition française
Les presses du réel – Histoire de l'art – Œuvres en sociétés
Première étude d'ensemble sur le rôle social de l'art dans l'histoire, portant non seulement sur l'influence des diverses doctrines politiques (saint-simonisme, fouriérisme, républicanisme...) sur les débats artistiques du XIXe siècle, mais aussi sur la façon dont le discours esthétique lui-même joue un rôle constituant dans le développement de ces idéologies.
édition française
Les presses du réel – Histoire de l'art – Œuvres en sociétés
à paraître
Un examen du rôle joué par les idéologies nationalistes et conservatrices dans les débats autour de l'histoire de l'art et la production artistique contemporaine en France avant la Première Guerre mondiale.


 haut de page