Soun-Gui Kim

 
Artiste plasticienne multimédia et pluridisciplinaire, écrivaine, vidéaste, musicienne, enseignante, Soun-Gui Kim (née en 1946 à Buyeo, Corée du Sud) vit et travaille en France depuis 1971. Elle expose dans le monde entier.
Soun-Gui Kim est diplômée du département d'art de l'université nationale de Séoul en 1971. Elle s'intéresse à la déconstruction de la peinture, aux performances à grande échelle et aux œuvres vidéo dans l'espace public, et oriente son travail dans les années 1970 vers l'installation, la vidéo, la photographie, le dessin, et la sculpture. Durant cette première période, sa préoccupation majeure est d'interroger le « lieu de l'image ». D'où, la déconstruction de l'image, l'introduction des notions de contexte, d'usage et d'aléa qui prennent une place importante. En 1974, elle accepte un poste de professeur à l'École supérieure des beaux-arts de Marseille. Durant les années 1980 son travail se concentre d'avantage sur l'art vidéo, vidéo comme outil, comme matériaux, comme concept et aussi comme forme de vie. En 1982, les voyages de Soun-Gui Kim dans divers pays du monde l'amènent à s'intéresser de près à la culture et à l'art de l'Orient et de l'Occident. Pendant son séjour à New York, s'associe à des artistes vidéo renommés tels que Nam June Paik, Ko Nakajima, Ira Schneider et Frank Gillette. En raison de son intérêt croissant pour la vidéo et le multimédia, elle produit Video & Multimedia : Soun-Gui Kim and her invitees (1986), avec la participation de Nam June Paik, John Cage et d'autres. Depuis la fin des années 1980, les questions liées à l'expansion du capitalisme mondial et aux changements structurels de la société causés par l'internet deviennent prépondérants dans son travail. Ses projets artistiques combinent aussi fréquemment la poésie, la philosophie, l'art et la technologie. A partir des années 1990 elle s'engage, avec plus de vigueur, vers un « jeu de langage et de paradoxe » tout en faisant appel à des concepts tels que l'indétermination, l'aléa, le non-sens, le non-agir et la paresse.
Soun-Gui Kim a publié de nombreux articles, notamment dans la Revue d'esthétique.

(lien externe : kimsoungui.com)
 
Soun-Gui Kim - Rencontres avec Soun-Gui Kim - L\'œuvre écrite, 1975-2021
2022
édition trilingue (français / anglais / coréen)
varia
Le premier recueil des écrits de l'artiste coréenne basée en France, de ses entretiens (avec Jacques Derrida, Jean-Luc Nancy, Nam June Paik, Jean-Pierre Cometti...) et d'essais sur son travail.
Soun-Gui Kim - Lazy Clouds
2020
édition bilingue (anglais / coréen)
varia
momentanément indisponible
Catalogue de l'exposition rétrospective de Soun-Gui Kim au musée national d'art contemporain de Corée du sud : un panorama de son travail depuis la fin des années 1960.
Soun-Gui Kim - Entends-tu ? - Poèmes et Dessins de Kim Soun-Gui
2017
édition bilingue (français / coréen)
varia
momentanément indisponible
Recueil de poèmes et de dessins de l'artiste coréenne qui figure un univers proche des comptines bouddhistes, appelant à l'éveil et à l'enfance.
Soun-Gui Kim - Art, or Listen to the silence - Soun-Gui Kim in Conversation with Jacques Derrida, Jean-Luc Nancy and John Cage (DVD)
2014
édition trilingue (français / anglais / coréen)
varia
Conversations entre Soun-Gui Kim, Jacques Derrida, Jean-Luc Nancy et John Cage autour du lien entre l'art contemporain, le marché et la mondialisation, sous l'angle de la pensée orientale.
Soun-Gui Kim - Stock + Garden
2008
édition bilingue (anglais / coréen)
varia
Soun-Gui Kim revisite son installation interactive sur les mouvements boursiers, « Stock Exchange », en lui adjoignant un jardin, afin de créer un contrepoint absurde et paradoxal entre bourse et nature. Ce jardin cultivé par les datas et les informations boursières devient un paysage numérique (texte et entretiens avec l'artiste).
Soun-Gui Kim - Montagne c\'est la mer - Tchouang-tseu et Wittgenstein
2003
édition française
varia
Citations, aphorismes et petites histoires pour mettre en regard la pensée orientale de Tchouang-tseu avec la philosophie de Wittgenstein et évoquer leurs similitudes.
Soun-Gui Kim - Bonjour
2000
édition bilingue (français / coréen)
varia
Catalogue présentant la série d'œuvres de Soun-Gui Kim montrée dans le cadre de son exposition « Stock Exchange » à l'Art Sonje Center, Séoul, en 2000, avec deux textes de Jean-Luc Nancy et un texte de Soun-Gui Kim rédigé en réponse, un essai de Jean-Pierre Cometti et un entretien avec Jérôme Sans.
Soun-Gui Kim - Nuages paresseux - Avec une calligraphie originale de l\'auteur
1999
édition française
varia
Premier essai de l'artiste coréenne Soun-Gui Kim, Nuages paresseux égrène ses souvenirs, ses anecdotes et de petits contes intemporels.
Soun-Gui Kim - Stock Exchange
1999
édition française
varia
Jean-Luc Nancy développe une réflexion sur la notion de valeur, de la vaillance à la marchandise, à partir de l'œuvre « Stock exchange » de Soun-Gui Kim.
Soun-Gui Kim -
1997
édition bilingue (français / anglais)
varia
momentanément indisponible
Monographie de l'artiste coréenne Soun-Gui Kim avec plusieurs de ses textes sur son travail, accompagnés d'essais de Jean-Pierre Cometti et Jean-Luc Nancy. Une œuvre placée sous l'égide du « chaos » originel et ce qui apparente, à cet égard, la tradition chinoise et l'inspiration de John Cage.


 haut de page