flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Abracadada – Embrasement
Jean-François Bory [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Littérature [tous les titres] – collection Hors série [tous les titres]
Jean-François Bory Abracadada Embrasement
Publié avec Patrick Fréchet.
paru en juillet 2019
édition française
15 x 21 cm (broché)
196 pages (ill. coul. et n&b)
18.00 €
ISBN : 978-2-95377-483-2
EAN : 9782953774832
en stock
 
Une sélection de poèmes de Jean-François Bory couvrant plus de cinquante ans de création, des plus emblématiques aux plus récents, rares ou inédits.
Abracadada, conçu en 1977 en photocomposition à la Sereg, 11 rue de Sèvres à Paris, bien avant l'apparition des ordinateurs portables, est l'un des poèmes les plus connus de l'auteur. Il en est de même de La poésie est. La plupart des autres poèmes ont été publiés dans d'innombrables revues, de-ci de-là, au cours du temps. La fabrication du crépuscule a été donnée la première fois pour l'ouverture du festival international de poésie de Cogolin le 1er juillet 1984 pour la tombée du jour. Terminal language a été publié dans une version bien différente de celle donnée ici par les éditions Plaine page à Barjols 83670, en 2017. Hanneton a paru dernièrement dans la revue Teste n° 33 en 2019. Quand est partiellement inédit et Charnier pour le récit de Gilgamesh est inédit.
Ce livre, sélection de poèmes de 1965 à 2019, a été publié pour l'anniversaire des 81 ans de l'auteur.
Jean-François Bory (né en 1938 à Paris, où il vit et travaille) écrit depuis l'âge de 4 ou 5 ans, comme beaucoup de monde. Il vit une enfance mouvementée en Asie, et fonde, à l'âge de 12 ans, avec des camarades de classe du lycée Hué au Vietnam, une revue littéraire, recopiée à la main en plusieurs exemplaires, intitulée L'Encrier. Entre 1958 et 1961, il participe à la guerre d'Algérie dans le massif de l'Ouarsenis. En 1962, il reprend des études puis travaille à l'A.F.P.
À New York, en 1968, Bory publie l'une des toutes premières anthologies de poésie visuelle internationale. Après avoir pris son temps et s'y être préparé, il se débarrasse de toute activité salariée en 1972, à 34 ans, et n'y revient jamais. Au début des années 70, alors que le dadaïste Raoul Hausmann avait quasiment sombré dans l'oubli, Bory publie Raoul Hausmann et Dada à Berlin (L'Herne, 1972) et organise la même année, une exposition de cet artiste au Studio Brescia (Italie). Il perd un œil en 1977. Bory a publié dans de nombreuses revues, en a fondé certaines (L'Humidité, 591) et codirigé d'autres (Celebrity Cafe, Approches). Il participe à des lectures, des expositions et des performances à travers le monde.