flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
Percy Rainford – Duchamp’s “Invisible” Photographer
Michael R. Taylor [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Avant-gardes [tous les titres] – collection Hors série [tous les titres]
Michael R. Taylor Percy Rainford Duchamp’s “Invisible” Photographer
Edité par Stefan Banz.
Textes de Michael R. Taylor et Frederick Kiesler.

Publié avec Verlag für moderne Kunst, Vienne et la Kunsthalle Marcel Duchamp, Cully.
paru en novembre 2018
édition anglaise
10,5 x 14 cm (relié, couv. toilée)
144 pages (ill. coul. et n&b)
20.00 €
ISBN : 978-2-37896-036-0 / 978-3-903131-50-7
EAN : 9782378960360
en stock
 
Première publication consacrée au photographe américano-jamaïcain Percy Rainford, collaborateur régulier de Marcel Duchamp et de l'architecte Frederick Kiesler. S'appuyant sur de nombreuses archives et sur les témoignages d'intimes, l'auteur Michael R. Taylor présente le travail de ce remarquable photographe d'avant-garde, tout en apportant un éclairage nouveau sur ses collaborations avec Duchamp et Kiesler.
Michael R. Taylor est conservateur en chef et directeur adjoint du Virginia Museum of Fine Arts (VMFA) à Richmond, en Virginie. Avant sa nomination au VMFA en 2015, il a été conservateur au Philadelphia Museum of Art entre 1997 à 2011, et directeur du Hood Museum of Art au Dartmouth College de 2011 à 2015. Spécialiste de Dada, du Surréalisme et de l'œuvre de Marcel Duchamp, il a organisé de nombreuses expositions au cours de sa carrière, notamment « Giorgio de Chirico and the Myth of Ariadne » (2003), « Salvador Dalí: The Centennial Retrospective » (with Dawn Ades) (2004), « Arshile Gorky: A Retrospective » (2009), and « Picasso and the Avant-Garde in Paris » (2010). En 2010, son catalogue d'exposition, Marcel Duchamp: Étant donnés, a remporté le prix George Wittenborn et le premier prix du meilleur catalogue de l'American Association of Art Museum Curators. Également en 2009, il a été co-commissaire avec Carlos Basualdo de l'exposition consacrée à Bruce Nauman au pavillon américain de la 53e Biennale de Venise (Lion d'or du meilleur pavillon national).