flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
To the Moon via the Beach
JRP|Editions [tous les titres] Catalogues, biennales & collections [tous les titres]
  To the Moon via the Beach
Edité par Liam Gillick, Maja Hoffmann, Hans Ulrich Obrist, Philippe Parreno.
Textes de Liam Gillick, Maja Hoffmann, Hans Ulrich Obrist, Philippe Parreno.
paru en septembre 2014
édition bilingue (français / anglais)
20 x 25 cm (broché)
368 pages (1800 ill. coul.)
40.00 €
ISBN : 978-3-03764-371-6
EAN : 9783037643716
en stock
 
« Vers la lune en passant par la plage » : un compte-rendu complet de l'exposition expérimentale conçue par Philippe Parreno et Liam Gillick, organisée pendant trois jours dans les Arènes d'Arles, transformées par des tonnes de sable en un paysage évoluant de la plage à la lune, avec une vingtaine d'artistes internationaux.
« Trois sonneries de corne de brume annoncent le commencement du travail, attirant le public aux Arènes. Il s'agit d'une exposition sur le travail, la production et la transformation – des idées en mouvement perpétuel. Un paysage lunaire se compose progressivement, autour duquel les artistes développent des idées nouvelles. Tout est visible, sans distinction entre production, présentation et échange » (Liam Gillick et Philippe Parreno).
A l'été 2012, vingt artistes de renommée internationale sont venu travailler aux Arènes d'Arles pour une exposition en constante évolution dont le titre sonne comme la promesse d'un voyage, « Vers la lune en passant par la plage ». À l'ouverture, les visiteurs purent découvrir un monceau de sable dans l'arène centrale puis assistèrent à la mutation progressive de cette plage en un paysage de lune grâce au travail d'une équipe de sculpteurs de sable, menée par le hollandais Wilfried Stijger. Cet espace constitua le champ d'interventions réalisées par les artistes qui œuvrèrent selon une organisation et un rythme aléatoire et créèrent des œuvres au sein et autour du monument. Au fur et à mesure des jours, les Arènes, devenues le cœur battant de la ville, résonnèrent au rythme de ce chantier de création et de production animé par l'ensemble des artistes présents.
Cette publication constitue un compte-rendu complet de l'événement au travers d'une documentation photographique chronologique, permettant pour la première fois de reconstituer et de comprendre l'exposition dans son ensemble. Une longue conversation entre Liam Gillick, Philippe Parreno et Hans Ulrich Obrist met en lumière le contexte historique et les enjeux expérimentaux de l'événement.
Publié suite à l'exposition éponyme (« Vers la lune en passant par la plage ») dans les Arènes d'Arles en juillet 2012, avec Uri Aran, Daniel Buren, Elvire Bonduelle, Lili Reynaud-Dewar, Loretta Fahrenholz, Fischli & Weiss, Jef Geys, Dominique Gonzalez-Foerster / Ari Benjamin Meyers / Tristan Bera, Douglas Gordon, Pierre Huyghe, Klara Lidén, Renata Lucas, Benoît Maire, Oscar Murillo, Anri Sala, Pilvi Takala, Rirkrit Tiravanija, Tris Vonna-Michell, Lawrence Weiner.