Alice Rivières

 
« Personnage conceptuel » et de fiction, Alice Rivières, qui apparut pour la première fois dans un roman d'Emilie Hermant publié en 2009, Réveiller l'aurore, a commencé ses aventures au moment où elle a appris qu'elle était porteuse de la maladie de Huntington. Depuis, elle écrit et publie régulièrement les comptes-rendus de ses explorations huntingtoniennes, notamment via Dingdingdong.

Voir aussi Emilie Hermant.
 
Alice Rivières - Anouck - Portrait Dingdingdong n° 1
2013
édition bilingue (français / anglais)
Dingdingdong
A travers 22 peintures et 22 textes, une peintre et une écrivaine fabriquent le portrait d'Anouck Rivières, affectée par la maladie de Huntington (le premier d'une série de Portraits Dingdingdong, s'inscrivant dans une démarche ethnographique qui consiste à approcher l'expérience des malades en adoptant une méthode et des techniques suffisamment sensibles pour ne pas en écraser l'absolue singularité).


 haut de page