flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Toast
Mark Geffriaud [tous les titres]
<o> future <o> [tous les titres]
Mark Geffriaud Toast
paru en octobre 2018
édition française
21,6 x 27,9 cm (broché)
184 pages (250 ill. coul. et n&b)
25.00 €
ISBN : 978-2-9560078-1-4
EAN : 9782956007814
en stock
 
Livre d'artiste regroupant une série de scripts de prises de parole en public réalisées par Mark Geffriaud à partir de 2011. Composés de notes et d'indications pour rejouer ces toasts, les scripts sont illustrés d'images à diffuser ou à reproduire durant la performance.
La publication Toast réunit une série de prises de parole en public qui ponctuent le parcours artistique de Mark Geffriaud depuis 2011. Comme leurs noms l'indiquent, ces toasts empruntent une forme orale généralement associée à une célébration ou à une inauguration et dont l'histoire remonte à l'Antiquité. Réunir dans un livre les notes et indications qui ont servi à l'artiste à porter ces toasts est à la fois un moyen de les archiver – puisqu'il n'en existe aucune autre documentation – et de les actualiser, en plaçant le lecteur dans une situation d'interprète.
Le livre d'artiste publié par <o> future <o> avec le soutien du Plateau – Frac Île-de-France réunit une sélection de sept des onze toasts que Mark Geffriaud a porté à ce jour, ainsi qu'un nouveau script inédit, qui sera activé en public le 26 septembre 2018 dans le cadre de l'exposition « Une certaine douceur en prime » à la galerie gb agency, à Paris. La forme choisie – à la fois script et retranscription, outil et archive – cherche à retracer l'évolution du projet en anticipant sa poursuite.
Publié à l'occasion de l'exposition « Une certaine douceur en prime » à la galerie gb agency, Paris, du 6 septembre au 6 octobre 2018.
Par le biais d'installations, de sculptures, de films et de performances, le travail de Mark Geffriaud (né en 1977 à Vitry sur Seine, vit et travaille à Paris) joue avec les multiples représentations du temps et la construction de la mémoire. L'apparition (circulation) et la disparition (oubli) des images et des formes jettent les bases d'une archéologie fragmentaire dans laquelle le malentendu comme principe cognitif joue une place importante. Libres associations, voisinages formels et fausses fictions permettent à l'artiste de partager une perception du monde subtilement décalée. Les œuvres de Mark Geffriaud suggèrent un manque et dessinent un univers en creux que le visiteur est invité à combler de ses propres projections.