flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Du sec à l’eau – Étude pour Lamelouze
George Trakas [tous les titres]
Captures [tous les titres] Monographies & livres d'artiste [tous les titres]
George Trakas Du sec à l’eau Étude pour Lamelouze
Conception graphique : Nicolas Romarie.
paru en juillet 2017
édition française
21 x 29,7 cm (relié)
36 pages (ill. coul.)
16.00 €
ISBN : 978-2-9558778-0-7
EAN : 9782955877807
en stock
 
Du sec à l'eau est un carnet d'étude de l'artiste George Trakas réalisé à l'occasion d'une commande d'œuvre d'usage de plusieurs habitants de Lamelouze, au nord d'Alès, en France (dans le cadre de l'action « Nouveaux commanditaires » de la Fondation de France).
En réponse à la demande qui vise tout particulièrement l'accessibilité à la rivière du Galeizon, pour les habitants et les usagers occasionnels, George Trakas nous livre sa proposition de tracé – à l'appui de détails techniques – mais aussi sa perception de la communauté de Lamelouze, des lieux et leur histoire. Ses dessins sont accompagnés de textes évoquant les rencontres au cours de son séjour en juillet 2016 : la famille Vitez, les passionnés de la forêt tel que Gérard Boit, l'association Sentiers avec laquelle un lien naturel est établi autour de la danse.
Au fil du récit transparaît toute la personnalité de George Trakas, son approche généreuse, son parcours artistique. Car la publication est aussi prétexte à un voyage (non-programmé) dans le temps de son œuvre, entre approche cinématographique et chorégraphique, rappel d'expériences à New York dans les années soixante-dix avec des danseurs tels que Simone Forti (invitée par Sentiers en 2004), Yvonne Rainer, Deborah Hay, Steve Paxton.
George Trakas (né en 1944 à Québec, vit et travaille à New York) est un artiste qui se décrit comme sculpteur environnemental. Ses installations in situ sont souvent réalisées à partir de matériaux locaux, bois, acier, mais aussi béton.
Il a participé aux Documenta 6 et 8, en 1977 et 1987, et à la 39e Biennale d'art contemporain de Venise en 1980. En 2017, il reçoit un prix de la Foundation for Contemporary Arts. George Trakas a également été professeur de sculpture à l'université de Yale durant 13 ans.
Parmi ses œuvres pérennes emblématiques on peut citer, aux États-Unis, Newtown Creek Nature Walk et Newtown Creek Water Treatment Plant, Brooklyn, New York ; Beacon Point, Dia Beacon ; Berth Haven, Seattle,Washington ; Source Route, Atlanta, Georgia ; Rock River Union, ArtPark, Lewiston, New York ; Rhodes' Bridge, Katonah, New York ; Isle of View, Amherst, Massachusetts. En Europe, citons Reconnections, Bellmulet, Irlande ; Self Passage, Louisiana Museum, Danemark ; Sentiero dell'amore, Collezione Gori, Italie ; Le Pont de l'Épée, centre d'art Le Creux de l'Enfer, Thiers et Le Quai des Trois-Dents, parc naturel régional du Pilat, avec art3/Valence, France.