flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
The Exquisite Corpse of August Nordenskiöld
Goldin+Senneby [tous les titres]
Sternberg Press [tous les titres] Histoire, critique et théorie [tous les titres]
 Goldin+Senneby The Exquisite Corpse of August Nordenskiöld
Edité par Goldin+Senneby et Kim Einarsson.
Contributions de Ronny Ambjörnsson, Mara Lee, Donald MacKenzie, Malin Nilsson, Mary Poovey, Natascha Sadr Haghighian, Michael Taussig.

Conception graphique : Johan Hjerpe.
paru en mai 2017
édition anglaise
12 x 18,5 cm (broché)
154 pages (8 ill. coul. et 1 ill. n&b)
19.00 €
ISBN : 978-3-95679-219-9
EAN : 9783956792199
en stock
 
Une série d'essais pluridisciplinaires inspirée des théories ésotérico-financières de l'alchimiste finno-suédois August Nordenskiöld, et assemblée selon la méthode du cadavre exquis (un projet du duo d'artistes suédois Goldin+Senneby).
Goldin+Senneby est le nom donné à la collaboration entre les artistes Simon Goldin et Jakob Senneby, débutée en 2004 avec The Port (2004-2006). Ensemble, ils explorent les structures juridiques, financières et spatiales à travers les notions du performatif et du virtuel. Leur projet Headless (2007-) s'interrogeant sur le monde de la finance offshore a grandement influencé le roman policier éponyme, écrit de façon anonyme par les deux artistes. Depuis 2010, Goldin+Senneby travaillent également autour des théories anarco-alchimiques de l'alchimiste du XVIIIe siècle August Nordenskiöld.
Leurs expositions personnelles incluent : « M&A », Artspace NZ, Auckland (2013) ; « I dispense, divide, assign, keep, hold » NAK, Aix-la-Chapelle (2012) ; « Standard Length of a Miracle », CAC, Vilnius (2011) ; « The Decapitation of Money », Kadist, Paris (2010) ; « Headless. From the public record », Index, Stockholm (2009) ; « Goldin+Senneby: Headless », The Power Plant, Toronto (2008).
Goldin+Senneby ont également participé aux expositions collectives « Art Turning Left », Tate Liverpool (2013) ; « Mom, am I barbarian? », 13e biennale d'Istanbul (2013) ; « The Deep of the Modern », Manifesta 9, Genk (2012) ; « The End of Money », Witte de With, Rotterdam (2011) ; « The Moderna Exhibition », Moderna Museet, Stockholm (2010) ; « Uneven Geographies », Nottingham Contemporary (2010) ; « In living contact », 28e biennale de Sao Paulo (2008). Les deux artistes ont effectué des résidences à Headlands, San Francisco (2012) ; SALT, Istanbul (2012) ; Kadist, Paris (2010) ; Gasworks, Londres (2008) et IASPIS, Stockholm (2007).

Voir aussi K. D. : Headless.