flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Le Jardin hospitalier – Une œuvre de Jyll Bradley
Jyll Bradley [tous les titres]
Centres d'art, musées, galeries & varia [tous les titres]
Jyll Bradley Le Jardin hospitalier Une œuvre de Jyll Bradley
Texte de Andrew Renton, entretien avec Jyll Bradley par Amanda Crabtree.

Conception graphique : Anne Odling-Smee, O-SB Design.
paru en décembre 2015
édition bilingue (français / anglais)
22 x 28 cm (relié)
80 pages (ill. coul.)
38.00 € 17.00 €
(offre spéciale)
ISBN : 978-2-84066-786-5
EAN : 9782840667865
en stock
 
Un retour sur le projet de Jyll Bradley réalisé dans le cadre de l'action Nouveaux commanditaires à l'Hôpital Roger Salengro de Lille en avril 2015. L'artiste anglaise a transformé un couloir de cent mètres de long en une œuvre d'art immersive, une promenade composée de photographies rétro-éclairées, de textes littéraires et d'éléments sculpturaux tactiles.
Les membres du CHRU de Lille ont souhaité faire appel à un artiste pour requalifier un couloir long et sombre, devenu l'un des axes majeurs de l'hôpital Roger Salengro. En transformant cette circulation captive en une promenade, l'objectif de la commande artistique est de favoriser le bien-être de tous les usagers et de procurer un sentiment d'apaisement. Pour mener à bien ce projet, ils ont fait appel à artconnexion, structure de production en art contemporain et médiateur agréé par la Fondation de France pour l'action Nouveaux commanditaires. En réponse à cette commande, l'artiste britannique Jyll Bradley a réalisé Le Jardin hospitalier. L'œuvre est directement inspirée des jardins botaniques de Lille, en référence à l'usage traditionnel des plantes médicinales, en lien avec l'histoire de la ville qui a accueilli l'un des tous premiers jardins botaniques français du début du XVIIème siècle, où subsistent encore trois d'entre eux (le jardin des Plantes, le jardin de la Faculté de Pharmacie et le jardin de la Faculté Libre de Médecine). Plusieurs photographies réalisées dans les serres et jardins environnants offrent ainsi des échappées dans le couloir. Associées à différents éléments en bois et matériaux contemporains, elles apportent lumière et sérénité et font écho aux citations littéraires qui posent un regard philosophique sur ces jardins. Un espace nommé « La Source » engage les personnes à s'arrêter pour se détendre, échanger et explorer le monde des plantes médicinales et des jardins botaniques. Les fonctions initiales des jardins, lieux de contemplation, de flânerie, de savoirs et d'échanges sont subtilement transposées à l'espace de l'hôpital. Cette commande s'inscrit dans le cadre de la politique culturelle conduite par le CHRU de Lille, qui s'entend comme un laboratoire d'innovation dont l'objectif est de penser la place des usagers à l'hôpital en faisant appel à de multiples regards, philosophiques, sociologiques, anthropologiques, esthétiques, éthiques, posés par le lieu, sa représentation, ses codes, ses logiques et ses contraintes.
L'artiste anglaise Jyll Bradley (née en 1966 à Folkestone, Royaume-Uni, vit et travaille à Londres) a étudié au Goldsmiths College (1985-1988) et à la Slade School of Art (1991-1993). Les installations, dessins et caissons lumineux de Jyll Bradley expriment un intérêt très personnel pour les notions d'identité et d'espace. Dans sa pratique, la lumière est un protagoniste important qui lui permet, comme elle le dit, de « faire venir les choses dans le présent ». Le travail de Bradley implique de plus en plus l'architecture et le lieu. Provoquant des rencontres improbables entre des matériaux et des traditions, ses installations invitent à réfléchir sur les dualités qui sont en chacun de nous et au cœur de la vie moderne. Bradley s'intéresse de longue date au lien qui unit les humains aux végétaux, et aux structures qu'ils construisent pour capter la lumière et favoriser la croissance des plantes.