flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Beauty Lies in the Eye
Catherine Ceresole [tous les titres]
Edition Patrick Frey [tous les titres]
Catherine Ceresole Beauty Lies in the Eye
Textes de Christian Marclay, Thurston Moore, Rhys Chatham, Mark Cunningham, Lee Ranaldo, Alan Licht; conversations entre Catherine Ceresole et Emmanuel Grandjean, Nicolas Ceresole et Francis Baudevin.

Conception graphique : Maximage.
paru en 2013
édition anglaise
21 x 28,5 cm (broché, sous jaquette)
312 pages (786 ill. coul. et n&b)
70.00 €
ISBN : 978-3-905929-43-0
EAN : 9783905929430
en stock
 
Une histoire visuelle des scènes rock, punk, no wave et expérimentale à New York depuis les années 1980, qui offre une vue d'ensemble de l'œuvre de la photographe suisse.
En 1979, en pleine ébullition no wave et post-punk, Catherine Ceresole débarque à New York avec son mari Nicolas, collectionneur de vinyles, où il s'apprête à commencer une formation d'ingénieur audio. En réalité le couple, fasciné par la scène musicale underground de la ville, s'y rend pour en rencontrer les acteurs. Catherine Ceresole commence à photographier des concerts, notamment ceux des débutants Sonic Youth. Elle offre ses tirages au guitariste Thurston Moore qui l'encourage. Le couple sympathise avec de nombreux musiciens que Catherine Ceresole photographie également dans des contextes plus intimes. Pendant douze ans, elle écume le CBGB, la Danceteria et d'autres lieux du rock et de l'expérimental, et photographie ceux qui écrivent devant elle l'histoire de la musique : Nick Cave, Arto Lindsay, Iggy Pop, Suicide, Christian Marclay, Lydia Lunch, Einstürzende Neubauten, Swans, Beastie Boys et des dizaines d'autres. Depuis quelques années, plusieurs artistes suisses romands, dont le pionnier Francis Baudevin, partagent avec elle une passion commune pour l'histoire du rock et cet art de la photographie en bord de scène.
Née en 1956 à Berne, Catherine Ceresole vit et travaille actuellement entre Rolle et Majorque.