Ilya Ehrenbourg

 
Né en 1894 à Kiev, Ilya Ehrenbourg est un écrivain, poète et journaliste de langue russe. Exilé politique avant la révolution, il se rallie ensuite non sans mal aux bolcheviks, mais passe le plus clair de son temps à l'étranger. Correspondant de guerre en Espagne, il rentre définitivement en URSS en 1940. Très apprécié pour ses reportages sur le front de la Seconde guerre mondiale, il est aussi membre du Comité antifasciste juif et l'un des maîtres d'œuvre du Livre noir, recueil de témoignages sur l'extermination des Juifs à l'est. Auteur d'une œuvre prolifique et de mémoires, il est mort en 1967.
 
Ilya Ehrenbourg - Et pourtant elle tourne
2019
édition française
Les presses du réel – Histoire de l'art – Hors série
Première édition française d'un manifeste essentiel de l'art moderne écrit par l'écrivain, poète et journaliste russe Ilya Ehrenbourg en 1921, caractérisé par le soin apporté à sa mise en page autant que par le regard singulier porté par son auteur sur le cours de l'art de son temps et l'espoir d'une union entre les créateurs du monde entier, livrant une réflexion originale sur les rapports entre art et politique.


 haut de page