flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Debris Field / Notes for a Poem on the Third World / Soleil Nègre
Glenn Ligon [tous les titres]
Is-Land [tous les titres]
Glenn Ligon Debris Field / Notes for a Poem on the Third World / Soleil Nègre
Textes de Gregg Bordowitz et Sara Nadal-Melsió.
paru en octobre 2018
édition bilingue (français / anglais)
21 x 28,5 cm (broché)
96 pages (ill. coul.)
28.00 €
ISBN : 979-10-97544-03-4
EAN : 9791097544034
en stock
 
Catalogue de l'exposition de l'artiste américain Glenn Ligon à la galerie Chantal Crousel : la première publication de la maison d'édition Is-Land présente une série de nouvelles œuvres (néons, peintures, dessins) inspirées de textes de Gertrude Stein et Pier Paolo Pasolini, ainsi que des questionnements de l'artiste sur le langage, la race et le genre. L'ouvrage comprend des poèmes de l'écrivain, artiste et militant Act Up Gregg Bordowitz, et un essai de l'enseignante et écrivaine Sara Nadal-Melsio.
À l'occasion de l'exposition de l'artiste Glenn Ligon, la Galerie Chantal Crousel copublie avec la maison d'édition Is-Land le catalogue Debris Field/Notes for a Poem on the Third World/Soleil Nègre. L'ouvrage présente plusieurs nouvelles œuvres de l'artiste dont deux néons aux motifs figuratifs et onze peintures sérigraphiées, cinq de grand format et six de petit format. Glenn Ligon y propose également dix dessins inspirés du recueil Three Lives [Trois Vies] de Gertrude Stein et sept poèmes, issus de Debris Field, composés par l'écrivain, artiste vidéaste et activiste du groupe Act Up, Gregg Bordowitz.
Portée à la connaissance du public, une œuvre aussi emblématique et historique permet de faire (re)découvrir cet artiste en France tout en apportant une lecture artistique sur des questions qui bouleversent aujourd'hui plus que jamais la société.
Ce catalogue inédit est augmenté d'un essai de Sara Nadal-Melsio, enseignante à Princeton University et NYU, écrivaine spécialisée sur les intersections entre art, philosophie et politique, le cinéma militant ainsi que l'esthétique marxiste.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme à la galerie Chantal Crousel, du 8 septembre au 4 octobre 2018.
Glenn Ligon (né en 1960 à New York, où il vit et travaille) appartient à la génération d'artistes de la fin des années 1980 et du début des années 1990 qui doivent leur renommée à des peintures et à des phototextes conceptuels qui explorent la problématique esthétique, sociale, linguistique et politique de la race, du genre et de la sexualité. Tiré de son expérience en tant qu'afro-américain et homosexuel, son œuvre est une méditation soutenue sur la citation, l'omniprésence du passé et la représentation de soi par rapport à la culture et l'histoire. Elle puise à des sources aussi variées que des textes littéraires de James Baldwin, des discours de Martin Luther King et des numéros du comique Richard Pryor. L'élaboration d'une réflexion sur la création artistique est par ailleurs au cœur de la démarche de l'artiste, à la fois comme assises conceptuelles de son art et comme critique de la société dans laquelle nous vivons.
Parmi les expositions personnelles de l'artiste figurent notamment la rétrospective « Glenn Ligon: America » du Whitney Museum of American Art (2011) ainsi que celle lui ayant été consacrée à la Power Plant Contemporary Art Gallery de Toronto (2005). Ses œuvres ont également été présentées lors de la Biennale de Venise (2015), celle de Berlin (2014) ou d'Istanbul (2011). Son travail fait partie de nombreuses collections internationales dont celles du Art Institute of Chicago, du Centre national d'Art et de Culture Georges-Pompidou ou de la Tate Modern.