flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Ann Veronica Janssens [tous les titres]
Centres d'art, musées, galeries & varia [tous les titres]
Ann Veronica Janssens <!---->
Préface de Leevi Haapala & Nathalie Ergino, textes de Marja Sakari, Clélia Zernik, Laura Lindstedt.

Conception graphique : Timo Vartiainen.

Publié par l'Institut d'art contemporain, Villeurbanne avec Kiasma, Helsinki et le Shed, Notre-Dame-de-Bondeville.
parution prévue en 2018
édition bilingue (français / anglais)
27 x 20 cm
184 pages (ill. coul.)
29.00 €
ISBN : 978-952-7067-74-1
EAN : 9789527067741
à paraître
 
Réalisée à l'occasion d'une triple exposition (dont la première de Janssens en Europe du Nord, au Kiasma à Helsinki), cette monographie se concentre sur un aspect essentiel de la pratique de l'artiste : l'exploration de la matière lumineuse. Elle rassemble des vues d'installations sur près de vingt ans, ainsi que des essais évoquant la question de la perception visuelle au sein de l'œuvre de l'artiste.
La production de longue haleine, originale et précise de l'artiste belge Ann Veronica Janssens ne connait pas d'équivalent dans le passé récent de l'art contemporain. Janssens représente clairement la génération du post-minimalisme qui exprime ses observations sur le monde par diverses méthodes et formes d'expression. Les créations d'art lumineux, les installations sonores accompagnées d'images mouvantes, les projections, les créations exploitant les espaces urbains et les interventions, tout comme les éléments sculpturaux poétiques s'imbriquent les uns dans les autres pour former une production cohérente. Dans l'histoire de l'art lumineux, les œuvres de Janssens se situent entre la génération précédente de James Turrell et de Carlos Cruz-Diez et celle qui lui succède, représentée par Olafur Eliasson et Haroon Mirza.
Cette publication a été réalisée par le Musée d'art contemporain Kiasma, Helsinki, en collaboration avec l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne/Rhône-Alpes (IAC) et Le SHED, Centre d'art contemporain de Normandie. Elle rassemble des photographies prises lors des expositions personnelles de l'artiste qui ont eu lieu dans ces institutions en 2017.
Les essais nous conduisent dans l'univers des œuvres de Janssens. Chaque texte offre un point de vue singulier sur les questions de l'observation et de la lumière, sur la synesthésie et la transcendance et nous incite, en tant que lecteurs, à trouver notre manière de voir et de contempler notre place dans le monde.
Publié à l'occasion des expositions « My main material is light », Musée d'art contemporain Kiasma, Helsinki, du 12 octobre 2018 au 13 janvier 2019 ; « Mars », Institut d'art contemporain, Villeurbanne / Rhône-Alpes, du 23 mars au 7 mai 2017, et « Naissances latentes », Le SHED – Centre d'art contemporain de Normandie ; L'Aître Saint-Maclou, Rouen ; Musée des Beaux-Arts de Rouen, du 16 octobre au 12 novembre 2017.
Ann Veronica Janssens (née en 1956 à Folkestone, Royaume-Uni, vit et travaille à Bruxelles) développe depuis la fin des années 1970 une œuvre expérimentale qui privilégie les installations in situ et l'emploi de matériaux volontairement très simples, voire pauvres (bois aggloméré, verre, béton) ou encore immatériels, comme la lumière, le son ou le brouillard artificiel.