flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Culs de ferme
Jean-Luc Cramatte [tous les titres]
Edition Patrick Frey [tous les titres]
Jean-Luc Cramatte Culs de ferme
Conception graphique : Studio Rubic.
paru en janvier 2017
édition française
23,5 x 30,5 cm (broché)
288 pages (200 ill. coul.)
70.00 €
ISBN : 978-3-906803-18-0
EAN : 9783906803180
en stock
 
Inventaire photographique de paysages ruraux de Suisse et de France, combinant des clichés originaux et des vieilles photographies personnalisées au pinceau et au stylo par l'artiste. Un regard ethnologique et humain culminant en une poésie de l'ordinaire.
Jean-Luc Cramatte est un collectionneur obsessif qui compile depuis vingt ans un inventaire photographique comprenant également ses propres clichés. Pensé de façon sérielle, son travail ambitionne de recouvrir les béances de notre mémoire collective en s'attachant aux personnes et aux lieux méconnus et négligés.
Ses inventaires offrent un éclairage critique et humoristique sur la « normalité » du monde contemporain, produisant ainsi un récit ethnographique du quotidien qui culmine en une poésie de l'ordinaire.
Dénuées de sentiment nostalgique, ses images de fermes dégradées et de ruines se confondent dans une approche ethnologique et sociologique lucide, capturant le déclin rural sans acrimonie mais avec humanité.
L'artiste photographe suisse Jean-Luc Cramatte (né en 1959 à Porrentruy, vit et travaille à Fribourg) s'est distingué par de nombreux projets aussi ambitieux qu'anticonformistes. On peut signaler, entre autres « Bredzon Forever » exposé au Centre d'Art Contemporain Fri-Art, à Fribourg 2010, et un inventaire de bureaux « Poste mon Amour » en 2008 (publié chez Lars Müller Publishers), ou encore, en 1991, le projet « Limites Helvétiques » en collaboration avec le Musée de l'Elysée à Lausanne à l'occasion des 700 ans de la Confédération helvétique. Ses travaux sont déposés à la Fondation Christoph Merian à Bâle, au Musée d'art et d'histoire de Fribourg et de Neuchâtel, au Musée de l'Elysée à Lausanne et à la Fondation Suisse pour la photographie à Winterthur.