flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Teoria Extraterrestre
João Maria Gusmão & Pedro Paiva [tous les titres]
Mousse [tous les titres] Mousse Publishing (livres) [tous les titres]
 João Maria Gusmão & Pedro Paiva Teoria Extraterrestre
Textes de Mattia Denisse, Luigi Fassi, Chris Fitzpatrick, Xavier Franceschi, Massimiliano Gioni, João Maria Gusmão, Katia Mazzucco, Philippe-Alain Michaud, Olivier Michelon, Alice Motard, Pedro Paiva, Gonçalo Pena, João Ribas, Alberto Salvadori, Antonio Scoccimarro, Marcus Steinweg
paru en avril 2015
édition anglaise
19 x 21,7 cm (relié, couv. toilée)
256 pages (ill. coul. et n&b)
35.00 €
ISBN : 978-8-86749-133-9
EAN : 9788867491339
en stock
 
Monographie de référence du duo d'artistes portugais.
Depuis près de 15 ans, les deux artistes portugais João Maria Gusmao et Pedro Paiva conçoivent un voyage visionnaire composé de films, photographies, installations et sculptures renfermant des problématiques tout à la fois philosophiques, existentielles et conceptuelles. Réalisé en conclusion d'une série d'expositions initiée en 2011 avec « Alien Theory » au Plateau / Frac Île-de-France et au Musée Marino Marini de Florence, pour se terminer avec « Papagaio » en 2014-2015 (au HangarBicocca de Milan puis au Camden Arts Centre de Londres), Teoria Extraterrestre est l'ouvrage le plus complet à ce jour sur le travail du duo d'artistes, résumant près de quatre ans de réalisations et de réflexions compilées par les artistes sous la forme d'une cosmogonie filmique.
Depuis 2001, João Maria Gusmão (né en 1979) et Pedro Paiva (né en 1977) mettent en place ce qu'ils décrivent eux-mêmes comme l'écriture d'une « fiction poétique philosophique », à travers installations, objets et films courts. Influencés par la science-fiction, l'ethnographie ou les sciences occultes et phénomènes paranormaux, leurs courts-métrages muets questionnent les limites de la perception à travers de petits scénarios énigmatiques, oscillant en permanence entre réalité et fiction, humour et poésie. Réalisés avec peu de moyens, avec des effets spéciaux « low-tech », ces films nous dévoilent volontairement les ressorts de leur fabrication. Si, au premier abord, leur démarche semble avoir un caractère scientifique, elle se révèle en fait plus proche de la pataphysique d'Alfred Jarry, détournant avec ironie les méthodes d'investigation de l'archéologie ou de l'anthropologie.
En parallèle à leur travail plastique, ils publient depuis 2005 la revue philosophique Eflúvio Magnético, qui rend compte du vaste champ de leurs différentes recherches et interventions.
Exposant régulièrement à international, ils ont notamment participé à de nombreuses biennales, dont les 53e et 55e Biennales de Venise.