flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Shoo Straight Shout (CD)
Cercueil [tous les titres]
Optical Sound [tous les titres]
 Cercueil Shoo Straight Shout (CD)
Conception graphique : Pénélope Michel.
paru en mars 2010
CD digipack
9 titres, 47'00
15.00 €
en stock
 
Le premier album du groupe lillois.
« Ce Cercueil-là a goûté aux deux épreuves, au brasier dévorateur comme à la profondeur, et Shoo Straight Shout est le récit circonstancié de ces affres, paré d'atours bouillonnants. D'abord, une électronique de la plus belle espèce serpentine, faiseuse d'interstices ou créatrice de flux onirique. Puis le vertige abyssal engendré par les tréfonds noirs d'une gorge insondable, celle de la seigneuriale Pénélope Michel qui, avec l'épaisseur de Nico et la ténacité de Liela Moss, transforme la mesure en énigme, manipule la pesanteur et distord le temps à sa guise. Enfin, une catharsis incendiaire qui assimile les textures synthétiques à des méandres aqueux, les vocalises d'entrailles à des sentences fatales, les ruades électriques à des masses de fiel, et les coups de boutoir aux commandements d'un maître de guerre. Une guerre de sensations, entre apaisement vicié et détonations meurtrières, déclenchée par la vindicte de Skip One Breath et Odd Lines, deux antiennes à la flamboyance lugubre pour l'un des débuts d'albums les plus alarmants entendus depuis belle lurette. Les Nordistes Pénélope Michel et Nico Devos (secondés par Olivier Durteste, le batteur de Gomm) harnachent la tension au milieu d'une arène musicale où krautrock gothique, cold-wave de science-fiction, dancefloor zombiesque et electro fuselée s'entredéchirent à la vie, à la mort. (Ils collaborent depuis deux ans avec le chorégraphe Christian Rizzo). »
Anna Lester, Magic Magazine
Pré-écoute : optical-sound.bandcamp.com/album/shoo-straight-shout-os-042.
Fondé à Lille en 2005 par Nico Devos et Penelope Michel, Cercueil façonne un son capiteux et capitonné, où se mêlent new-wave glaciale, krautrock menaçant, electro abrasive et noise fondamentale. Porté par le chant envoûtant de Pénélope Michel, les guitares stridentes de Nicolas Devos et la frappe métronomique d'Olivier Durteste (Gomm), le trio marche sur les traces du Marquis de Sade, d'Electrelane et de Portishead.