flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Recréer / scripter – Mémoires et transmissions des œuvres performatives et chorégraphiques contemporaines
Les presses du réel – domaine Arts de la scène & arts sonores [tous les titres] – collection Nouvelles scènes [tous les titres]
  Recréer / scripter Mémoires et transmissions des œuvres performatives et chorégraphiques contemporaines
Edité par Anne Bénichou.
Textes de Clarisse Bardiot, Anne Bénichou, Yves Bergeron , Marc Boivin, Elsa Bourdot, Ginelle Chagnon, Mario Côté, Les Deux Gullivers (Flutura Preka & Besnik Haxhillari), Amélie Giguère, Amelia Jones, Isabelle Launay, Catherine Lavoie-Marcus, André Lepecki, Babette Mangolte, Sylvie Mokhtari, Jacques Perron, Isabelle Poirier, Céline Roux, Theresa Rowat, Michèle Rust, Jessica Santone, Noémie Solomon, Ming Tiampo.
paru en mars 2015
édition française
19 x 23,5 cm (broché)
544 pages (39 ill. coul. et 36 ill. n&b)
29.00 €
ISBN : 978-2-84066-746-9
EAN : 9782840667469
en stock
 
Entre documentation et recréation : la mémoire et la transmission de l'art de la performance et de la danse contemporaine.
La transmission des œuvres performatives et chorégraphiques contemporaines soulève de vifs débats théoriques, esthétiques, politiques, institutionnels, pédagogiques, méthodologiques ou juridiques. Pratiques artistiques éphémères, engageant le corps, réalisées dans la perspective d'un rapport à un public, la performance et la danse contemporaine requièrent des modes de transmission procédant à la fois de l'archive et de la mémoire orale et corporelle. Ce double registre, dont les termes sont trop souvent pensés en opposition, explique pourquoi l'art de la performance et les œuvres chorégraphiques ont échappé jusque récemment aux institutions patrimoniales qui privilégient des approches archivistiques, documentaires et matérielles de la transmission.
Ce livre explore les pistes que des approches mémorielles de l'archive permettent d'ouvrir. Les reenactments sont abordés en tant qu'« archives performatives » qui instaurent une circulation entre les documents, les corps, les scripts, les récits d'expériences. Participant pleinement du fonctionnement esthétique des œuvres et de leurs reprises, la documentation devient moteur de création et suscite de multiples réactivations à travers des expositions, des performances, des sites Internet. De ces réévaluations émergent de nouvelles façons de concevoir les histoires des arts vivants, qu'il s'agisse d'herméneutiques des documents, de laboratoires historiographiques au sein d'expositions, de productions mémorielles au cœur des pratiques artistiques. Pour se développer, ces pratiques requièrent l'invention de structures hétérodoxes ou la convergence des institutions vouées à la culture matérielle et celles consacrées aux répertoires, sans pour autant écarter les dissensus et les frictions indispensables à une « pensée complexe » des phénomènes de transmission.

Cet ouvrage est issu des journées d'étude Documenter, recréer… Mémoires et transmissions des œuvres performatives et chorégraphiques contemporaines tenues à Montréal les 2, 3 et 4 mai 2013, un partenariat de la Fondation Jean-Pierre Perreault et de l'Institut du patrimoine de l'Université du Québec à Montréal.

Anne Bénichou enseigne l'histoire et la théorie de l'art à l'Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur les archives, les formes mémorielles et les récits historiques issus des pratiques artistiques contemporaines et des institutions chargées de les préserver et de les diffuser.

Voir aussi Ouvrir le document – Enjeux et pratiques de la documentation dans les arts visuels contemporains (édité par Anne Bénichou).