flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Robert Smithson – Du New Jersey au Yucatán, leçons d’ailleurs
Ann Reynolds [tous les titres]
(SIC) [tous les titres] Continental Rift [tous les titres]
Ann Reynolds Robert Smithson Du New Jersey au Yucatán, leçons d’ailleurs
Traduction de l'anglais (Etats-Unis) par Anaël Lejeune et Olivier Mignon (titre original : Learning from New Jersey and Elsewhere, Cambridge, MIT Press, 2003).
paru en septembre 2014
édition française
15,5 x 22,7 cm (broché, sous jaquette pliée)
384 pages (ill. n&b)
25.00 €
ISBN : 978-2-930667-09-6
EAN : 9782930667096
en stock
 
Un examen approfondi de l'œuvre et du processus créatif de Robert Smithson, figure majeure de l'art américain de la seconde moitié du XXe siècle.
Dans cet ouvrage majeur, Ann Reynolds se concentre sur une série de travaux et de concepts essentiels qui lui permettent de restituer leur cohérence à la production et à la pensée de Smithson. Elle entreprend cette tâche en exploitant les archives de l'artiste léguées par sa veuve, Nancy Holt, aux Archives of American Art. Ces archives lui offrent un accès inédit au climat socio-culturel, aux sources d'inspiration et à la pratique quotidienne de Smithson, à travers sa correspondance, ses agendas, ses carnets de notes, et surtout sa bibliothèque. Elle parvient ainsi à restituer son environnement créatif, aussi bien matériel que conceptuel. Cette approche exigeante est solidaire de l'une des thématiques centrales de l'étude de Reynolds, ce qu'elle désigne comme les « taches aveugles » logées au cœur de la vision conventionnelle de la culture. Smithson s'est en effet continuellement attaqué à l'hégémonie culturelle qu'incarnait à ses yeux le white cube new-yorkais, ce dont témoigne sa fascination pour l'ailleurs et la périphérie, son investigation de sites lointains et de territoires négligés. Pour autant, comme le montre Reynolds, la remise en question des frontières artistiques et des lieux culturels normatifs ne se résume pas chez lui à un décentrement géographique ; elle commence par une déstabilisation des fondements mêmes de la vision, faculté dont l'esthétique moderniste avait su imposer la prééminence dans les débats et les institutions artistiques. Ainsi, bien plus qu'un essai monographique, cet ouvrage offre tout à la fois une profonde réflexion sur le rôle des archives, sur l'écriture de l'histoire de l'art contemporain, et sur les ébranlements d'un paradigme esthétique qu'auront su impulser Smithson et ses pairs.
Ann Reynolds enseigne l'histoire de l'art à l'Université du Texas à Austin.