flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Plumes et Pinceaux – Discours de femmes sur l’art en Europe (1750-1850) – Volume 2, Anthologie
Les presses du réel – domaine Histoire de l'art [tous les titres] – collection Œuvres en sociétés – Anthologies [tous les titres]
  Plumes et Pinceaux – Discours de femmes sur l’art en Europe (1750-1850) Volume 2, Anthologie
Edité par Anne Lafont, en collaboration avec Charlotte Foucher et Amadine Gorse.
Textes de Marie d'Agoult, Pauline Auzou, Julie Candeille, Helmina von Chézy, Marianne Colston, Maria Cosway, Félicité de Genlis, Constance Meyer, Juliette Récamier, Germaine de Staël, Elisabeth Vigée-Lebrun...

Publié avec l'INHA, avec la collaboration de Laurence Bertrand Dorléac – Centre d'Histoire de Sciences Po.
paru en juin 2012
édition française
17 x 20 cm (broché)
560 pages (31 ill. coul. et 5 ill. n&b)
32.00 €
ISBN : 978-2-84066-458-1
EAN : 9782840664581
en stock
 
La littérature artistique féminine : une histoire collective et transnationale des discours des femmes sur l'art, notamment français, aux XVIIIe et XIXe siècles (une anthologie de mémoires, articles, récits de voyages, correspondances...).
Si Germaine de Staël et Marceline Desbordes-Valmore sont connues pour leurs réflexions sur l'art, d'autres textes et pensées de femmes des années 1750-1840 en France, mais aussi en Angleterre et en Allemagne, le sont moins, ou pas du tout.
C'est un florilège de ces écrits qui est donné à lire ici : de Mme de Beaumer à Edmée de Syva, en passant par Félicité de Genlis (dont sont publiés deux textes inédits, Essai sur les arts et Catalogue pittoresque du cabinet de tableaux de Monsieur le comte de Sommariva), Élisabeth Vigée-Lebrun, Helmina von Chézy, Anne Plumptre, parmi une quinzaine d'autres. Journalistes, critiques d'art, artistes ou voyageuses curieuses et averties visitant les musées européens avec passion, elles usent de tous moyens littéraires pour faire entendre des positions esthétiques, morales, voire politiques sur l'art et son histoire. Elles portent un regard aigu, mais pourtant jamais univoque, sur les grands événements de leur temps – de la Révolution française à la conquête napoléonienne et à ses conséquences –, et sur l'art et la création artistique.
Voir aussi le volume 1 (essais).

Mechthild Fend est historienne de l'art et lecturer au département d'histoire de l'art de University College à Londres.
Melissa Hyde est historienne de l'art et associate professor au département d'histoire de l'art de University of Florida à Gainesville.
Anne Lafont est historienne de l'art et conseillère scientifique à l'Institut national d'histoire de l'art à Paris.