flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Montage – Une anthologie (1913-2018)
MAMCO [tous les titres] Histoire à l'essai & archives contemporaines [tous les titres]
  Montage Une anthologie (1913-2018)
Edité par Bertrand Bacqué, Lucrezia Lippi, Serge Margel, Olivier Zuchuat.

Publié avec la HEAD, Genève.
paru en septembre 2018
édition française
22 x 24 cm (broché, couv. à rabats)
576 pages (ill. n&b)
28.00 €
ISBN : 978-2-940159-97-0
EAN : 9782940159970
momentanément indisponible
 
Une anthologie monumentale de textes consacrés au montage cinématographique, du début du XXe siècle à nos jours.
Montage. Une anthologie (1913-2018) propose une boîte à outils pour les étudiant-e-s, les praticien-ne-s et les chercheur-se-s passionné-e-s par le montage et le cinéma. Dans cet ouvrage, le lecteur trouvera des textes signés Eisenstein ou Tarkovski, Bazin ou Godard, Wiseman ou van der Keuken, Deleuze ou Agamben. De fait, une distinction a été opérée entre les textes « sources » – articles, manifestes ou entretiens, pour la plupart de cinéastes – et des textes de « référence », écrits par des théoriciens ou des critiques. En partant de ce postulat, qu'avancent certains cinéastes eux-mêmes : le montage serait l'essence du cinéma.
Les quatre-vingt-quatorze textes sélectionnés ont été retraduits lorsque cela était nécessaire, puis découpés, introduits et présentés de façon strictement chronologique. Ils sont assortis d'une dizaine de rhizomes thématiques (« Les prédicats du montage », « Continuité et rupture entre deux plans », « Le temps du montage : rythme, flux, vitesse » ...) qui proposent des collisions et des rapprochements créateurs de sens, invitant le lecteur à la déambulation et au voyage.
Au fil de ces pages se dessine une autre histoire du cinéma qui va des premières utilisations du terme « montage » et de l'élaboration de « règles », aux pratiques contemporaines plus intuitives, moins théorisées et peut-être plus modestes. Car finalement, à l'heure du flux audiovisuel et de la réalité virtuelle ou augmentée, c'est plus que jamais au travers du montage que le cinéma pense et nous pense.
Textes de Lev Koulechov, Dziga Vertov, Sergueï Eisenstein, Fernand Léger, Luis Buñuel, Abel Gance, Béla Balázs, Anne Bauchens, André Berthomieu, Jean Epstein, André Bazin, Isidore Isou, Karel Reisz, Guy-Ernest Debord, Henri Colpi, Jean-Luc Godard, Orson Welles, Roberto Rossellini, Stan Brakhage, Gregory Markopoulos, Alfred Hitchcock, Jacques Rivette, Pier Paolo Pasolini, Artavazd Péléchian, Robert Bresson, Rosalind Krauss, Johan van der Keuken, Peter Kubelka, Andreï Tarkovski, Harun Farocki, Gilles Deleuze, Serge Daney, Thierry Kuntzel, Giorgio Agamben, Jacques Rancière, Danièle Huillet & Jean-Marie Straub, Georges Didi-Huberman...