flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Politique de la mélancolie – À propos de W. G. Sebald
Les presses du réel – domaine Littérature [tous les titres] Hors série [tous les titres]
  Politique de la mélancolie À propos de W. G. Sebald
Edité par Muriel Pic.
Textes de Mark M. Anderson, Jean-Christophe Bailly, Ulrich von Bülow, Martine Carré, Muriel Pic, Martin Rueff.
paru en février 2016
édition française
17 x 24 cm (broché, sous jaquette)
232 pages (ill. coul. et n&b)
24.00 €
ISBN : 978-2-84066-819-0
EAN : 9782840668190
en stock
 
Ce volume réunit des essais sur l'écrivain allemand W.G. Sebald (1944-2001), dont l'œuvre est désormais mondialement reconnue. Il présente également des documents iconographiques et des manuscrits de l'auteur ainsi qu'un scénario écrit par Sebald pour un film jamais réalisé sur la vie du philosophe Ludwig Wittgenstein.
Le centre de gravité de l'ouvrage est la mélancolie si particulière de l'écrivain. Cette dernière est une forme de résistance dont le programme politique peut se résumer ainsi : l'organisation sociale du bonheur n'est possible que de méditer l'organisation sociale du malheur. Le principe est dialectique, la démarche poétique. Sebald navigue à rebours, avec le souffle du temps expirant dans les voiles. Il nous intime de comprendre autant que de devenir : écrivains, philosophes, critiques littéraires, traducteurs, spécialistes des manuscrits lui répondent ici.
Ce volume réunit les actes du cycle de conférences intitulé W. G. Sebald. Politique de la mélancolie, qui s'est tenu du 23 février au 8 mars 2012 au Centre Georges Pompidou, Paris.

Voir aussi Muriel Pic : W. G. Sebald – L'image-papillon (suivi de W. G. Sebald : L'art de voler).

Docteur de l'EHESS, Muriel Pic (née en 1974 à Nice) vit et travaille entre Zurich et Paris. Professeur FNS à l'université de Berne, elle a mené ses recherches sur le montage littéraire à l'université libre de Berlin puis a enseigné la littérature française du XXe siècle à l'université de Neuchâtel. Elle a publié plus d'une dizaine d'ouvrages sur P. J. Jouve, W. G. Sebald, G. Bataille, W. H. F. Talbot, W. Benjamin, H. Michaux. Récemment, l'édition critique Edith Boissonnas, Henri Michaux, Jean Paulhan Mescaline 55. (2014, éditions Claire Paulhan) et la traduction (en coll. avec Lukas Bärfuss) de W. Benjamin, Les Lettres sur la littérature (Zoé, 2016).