flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Atrocity Exhibition Archive Paradoxe – Déambulations dans La Foire aux atrocités
Centres d'art, musées, galeries & varia [tous les titres]
  Atrocity Exhibition Archive Paradoxe Déambulations dans La Foire aux atrocités
Edité par Julien Fronsacq.
Textes de Alexis Georgacopoulos, Stéphanie Moisdon, Luc Bergeron, Julien Fronsacq, Andreas Hochuli, Gallien Déjean, Frédéric Jaccaud, Marc Atallah, Brigitte Aubry, Andreas Hochuli, Matthias Sohr.

Conception graphique : Maximage (David Keshavjee, Julien Tavelli, Guy Meldem et Andreas Koller).

Publié par l'ECAL avec le soutien de la HES-SO.
paru en septembre 2014
édition française
24 x 31 cm (relié)
96 pages (ill. coul.)
28.00 €
ISBN : 978-2-8399-1433-8
EAN : 9782839914338
en stock
 
Un projet curatorial / éditorial spectaculaire, à la croisée des sciences humaines et de la science-fiction, de l'histoire de l'art et de la médecine, qui propose une réflexion sur l'esthétique (littéraire et visuelle) de J. G. Ballard et sur l'influence de son œuvre dans l'art contemporain, comprenant notamment des reproductions de pulps des années 1920 aux revues expérimentales des années 1960-1970.
Imprimée en diverses bichromies successives, Atrocity Exhibition Archive Paradoxe - Déambulations dans La Foire aux atrocités est une publication conçue à la manière d'un guide pour La Foire aux atrocités, roman publié en 1969 dans lequel James Graham Ballard déploie un espace singulier où se juxtaposent une « aire de béton », un « hall d'exposition », un « tableau-sculpture », une « rue de Saïgon », etc. 
A la croisée des sciences humaines et de la science-fiction, de l'histoire de l'art et de la médecine, le livre comprend de multiples entrées : l'esthétique (littéraire et visuelle) de Ballard, la production visuelle et éditoriale qui a vu émerger la science-fiction, l'héritage que constitue l'œuvre de Ballard pour les artistes contemporains et enfin une réflexion curatoriale autour de l'archive de Ballard.
Une iconographie plurielle s'appuie notamment sur l'incroyable fonds documentaire de la Maison d'Ailleurs, qui comprend des périodiques allant des pulps des années 1920 aux revues expérimentales des années 1960-1970.
Publié dans le cadre de « Atrocity Exhibition (La Foire aux atrocités) : quelle approche curatoriale ? », un projet de recherche du Master Arts Visuels ECAL, en 2012-2013, sous la direction de Julien Fronsacq.

Œuvres de J.G. Ballard, Francis Baudevin, Stéphane Dafflon, Philippe Decrauzat, Jeremy Deller, Sylvie Fleury, Scott King, Adam McEwen, No Picture Available.

Ouvrage primé dans le cadre du concours « Les plus beaux livres suisses 2013 ».

Voir aussi Art et science-fiction – La Ballard Connection.