flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Bathroom Manners
Jannink [tous les titres] Wide Open [tous les titres]
  Bathroom Manners
Texte de Jean-Claude Kaufmann.
paru en 2004
édition bilingue (français / anglais)
21 x 20 cm (relié, couv. toilée, sous jaquette)
132 pages (ill. n&b)
26.00 € 12.00 €
(offre spéciale)
ISBN : 978-2-90246-298-8
EAN : 9782902462988
en stock
 
Bathroom Manners réunit 82 photographies prises dans des salles de bains par des photographes inspirés tels que Bettina Rheims, Ellen von Unwerth, Nobuyoshi Araki, Jacques-Henri Lartigue, Daniel Frasnay, David Hurn, Romain Slocombe, Olivier Rebufa, Bertrand Desprez, Giselle Freund, Guy Boghossian, Bernard Plossu, Robert van der Hilst, Willy Ronis, Pierre & Gilles...
Le regard de ces photographes, révélateur des turpitudes et des béatitudes de l'homme moderne saisi dans son intimité, a inspiré Jean-Claude Kaufmann, sociologue et directeur de recherche au C.N.R.S., un texte éclairant nos comportements dans ce sanctuaire qu'est la salle de bains. Désormais accessible à tous, elle s'est imposée comme l'un des lieux-clés permettant de saisir le bouleversement des habitudes et l'apparition d'un nouveau rapport au corps. « L'endroit privilégié du nouveau cérémonial est sans conteste la salle de bains. Les anciennes pudeurs semblent y avoir soudainement disparu, chacun donnant l'impression d'accomplir les gestes d'hygiène les plus personnels devant ses proches, sans la moindre gêne, comme s'il était seul ».
Pudeur et nudité, surexposition du moi et introspection, identité et altérité : autant de thèmes explorés, tout au long du XXe siècle, par les plus grands photographes. La salle de bains, entre voyeurisme et reportage sociologique, instants pris sur le vif ou mis en scène, est devenue le cadre de photographies intimistes, mais qui n'en révèlent pas moins les nouveaux fondements de notre société. Si la nudité s'expose aujourd'hui sans honte ni pudeur, la salle de bains est « en même temps une des pièces où l'on a le plus envie, à l'inverse, de se trouver seul, de rêver tranquillement à soi, de se regarder dans le miroir, de vivre les sensations de son corps sous la douche ou dans le bain ».