flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Mask
Luciano Rigolini [tous les titres]
Edition Patrick Frey [tous les titres]
Luciano Rigolini Mask
Conception graphique: Sidi Vanetti.
paru en octobre 2015
sans texte
15 x 20,5 cm (relié, couv. toilée, reliure japonaise)
330 pages (165 ill. n&b.)
60.00 €
ISBN : 978-3-905929-81-2
EAN : 9783905929812
en stock
 
Livre d'artiste compilant une importante série de calandres de voitures américaines construites entre 1955 et 1962. Un ouvrage donnant lieu à différents niveaux de lectures et de sens, entre rigueur conceptuelle et sensualité visuelle.
Entre la fin des années 1950 et le début des années 1960, le développement du génie mécanique a accompagné l'essor des possibilités créatives dans le design automobile. L'une des tendances les plus importantes consistait à mettre en avant la partie frontale du véhicule, modelant la calandre telle une sculpture. C'est cet aspect qualitatif de l'objet qui intéresse Luciano Rigolini, dont la méthode consiste à retravailler des images et formes préexistantes. Mask se présente donc comme un catalogue de dessins de pièces détachées et d'images scannées d'avants de voitures accompagnés d'une légende indiquant l'année de production et parfois la marque ou le modèle.
Les images en noir et blanc sont ici purement fonctionnelles, imprimées au centre d'une page blanche pour révéler l'absence des pièces restantes et ainsi produire l'effet d'une calandre tour à tour comique et menaçante, sublime ou ridicule, symbole quintessentiel d'un âge d'or désormais révolu.
Photographe, cinéaste et producteur, Luciano Rigolini (né en 1950 en Suisse italienne, vit et travaille à Lugano et à Paris) suit, durant les années 1980, les cours du Département Cinéma de l'Université Paris VIII. Au début de la décennie suivante, il se fait connaître avec Urban Landscapes, un travail photographique où il explore la spécificité de ce médium et les rapports esthétiques entre photo et peinture. À partir de 1995, il travaille à Paris comme producteur de la chaîne culturelle européenne Arte où il est chargé des créations d'auteurs à l'unité Documentaire. Il s'intéresse à la recherche des nouvelles formes de narration et du langage dans la représentation du réel. Il a produit des œuvres de cinéastes tels que Chris Marker, Alexandre Sokourov, Naomi Kawase, Alain Cavalier, etc., et découvre de nombreux jeunes talents.
Luciano Rigolini s'intéresse à la photographie vernaculaire et interroge ce mode de représentation du réel. Il collectionne avec une affection particulière les images neutres d'objets ou de mobilier urbain, dénuées de toute présence ou trace humaine, telles que les clichés réalisés pour les catalogues de documentation commerciale ou industrielle. Collectionnées, trouvées sur internet, présentées telles quelles ou largement retravaillées et fortement agrandies, les photographies de Luciano Rigolini révèlent une dimension esthétique aux qualités sculpturales, picturales et métaphoriques tout en suggérant une réflexion sur notre manière de voir ou de percevoir les images.