flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Me, Myself & I
Bruno Peinado [tous les titres]
BlackJack éditions [tous les titres] Monographies & livres d'artistes [tous les titres]
Bruno Peinado Me, Myself & I
Texte de Bruno Peinado.

Publié avec Loevenbruck.
paru en 2008
édition bilingue (français / anglais)
16 x 21,5 cm (broché, couv. synthétique, 6 marque-pages ruban colorés)
1632 pages (714 ill. coul.)
49.00 €
ISBN : 978-2-916636-01-6
EAN : 9782916636016
en stock
 
Ce livre d'artiste et premier ouvrage monographique consacré à Bruno Peinado présente l'ensemble des carnets de dessins de l'artiste, de 1995 à 2005, véritable source de sa création. Le titre de l'ouvrage reprend le titre d'une série de dessins.
Chacune des séries de dessins est séparée par quelques pages de respirations graphiques. Le livre de quelques 1600 pages est imprimé sur papier bible de manière à conserver le caractère léger et propositionnel du dessin.
« Rarement le terme de pavé n'aura été aussi approprié. Du haut de ses 1600 pages, l'opus de Bruno Peinado, Me, Myself and I trône telle une bible dédiée à sa passion proliférante pour le dessin. Ces quelques 714 dessins remarquablement imprimés sur un papier à la limite de la transparence composent une quasi anthologie des œuvres aquarellées de l'artiste douarneniste et réunissent plus de 50 carnets. Le modèle de Delacroix rode en sourdine, auquel l'artiste se réfère implicitement, sans vouloir se comparer au maître : il s'agit plus de réactualiser un rapport au monde via la réappropriation de cette multitude de dépliants et de prospectus qui nous assaillent quotidiennement. Peinado nous convie à un voyage immobile partant de la réécriture de ces bases éphémères et du dépassement de leur dimension prosaïque. La légèreté de l'aquarelle fluidifie la dérive langagière et nous emporte vers d'autres rivages. Sous le pavé, les plages, donc. »
Patrice Joly. Zerodeux n° 47, 2008.
Figure incontournable de la scène artistique française actuelle, Bruno Peinado (né à Montpellier en 1970, vit et travaille en France et aux États-Unis) est notamment emblématique de ce que l'on qualifie d'un art de la post-production, élevant le métissage au rang de processus créatif à part entière, brassant références à l'histoire de l'art, codes de la société de consommation de masse et éléments de la vie quotidienne, inventant de nouveaux liens entre les arts plastiques et d'autres expressions culturelles.