flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Besides, it’s always the others who die
Kunsthalle Marcel Duchamp [tous les titres]
  Besides, it’s always the others who die
Edité par Emilio Fantin, Luigi Negro, Giancarlo Norese, Cesare Pietroiusti, Luigi Presicce.
Contributions de Sara Alberani, Ayreen Anastas, Rene Gabri, Lisa Batacchi, Stefan Banz, Marco Benincasa, Carolyn Christov-Bakargiev, Sarah Ciracì, Irene Coppola, Emilio Fantin, Francesco Lauretta, Francesca Marianna, Gianluca Marinelli, Luca Musacchio, Luigi Negro, Giancarlo Norese, Adrian Paci, Caterina Pecchioli, Mattia Pellegrini, Cesare Pietroiusti, Luigi Presicce, Davide Ricco, Antonella Rizzo, Giorgio Rizzo, Roberto Tenace, Franco Vaccari.

Publié avec Verlag für Moderne Kunst, Nuremberg.
paru en avril 2014
édition anglaise
10,5 x 14 cm (relié, couv. toilée)
116 pages (ill.)
20.00 €
ISBN : 978-3-86984-080-2
EAN : 9783869840802
en stock
 
Cet ouvrage constitue l'extension éditoriale d'un projet artistique collectif dont l'objectif est d'offrir une réflexion sur la mort pour mieux donner sens à la vie. Prenant pour point de départ un pèlerinage réalisé en Italie lors de la fête des morts, ce projet multidisciplinaire s'inspire librement de l'épitaphe de Duchamp : « D'ailleurs, c'est toujours les autres qui meurent ». Avec une contribution de Carolyn Christov-Bakargiev.
L'ouvrage est constitué d'un texte collectif basé sur une conversation tenue à Rome le 19 janvier 2014 avec Emilio Fantin, Luigi Negro, Giancarlo Norese, Cesare Pietroiusti, Luigi Presicce, Sara Alberani, Lisa Batacchi, Marco Benincasa, Carolyn Christov-Bakargiev, Sarah Ciracì, Irene Coppola, Gianluca Marinelli, Luca Musacchio, Caterina Pecchioli, Mattia Pellegrini, Davide Ricco et Roberto Tenace ; d'une série de douze dessins de Francesco Lauretta représentant les portraits de personnes prenant la pose de cadavres, réalisée lors de la 4e édition de « La célébration des vivants (qui réfléchissent sur la mort) », le 2 novembre 2013 à Porto Cesareo ; huit photographies en noir et blanc et onze photographies couleur prises par des photographes inconnus, trouvées au marché au puces de Porta Portese à Rome, le 19 janvier 2014 ; une vue d'exposition de « Gelosia » au KMD et des annotations de Yreen Anastas et Rene Gabri, Stefan Banz, Francesca Marianna, Adrian Paci, Antonella Rizzo, Giorgio Rizzo et Franco Vaccari.