flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Empty Words
Jürg Lehni & Alex Rich [tous les titres]
Nieves [tous les titres]
 Jürg Lehni & Alex Rich Empty Words
paru en juin 2011
sans texte
19,5 x 25,5 cm (broché)
24 pages perforées
ISBN : 978-3-905714-93-7
EAN : 9783905714937
épuisé
 
Livre d'artistes : une playlist musicale sur papier perforé réalisée avec un procédé mécanique spécifique.
En 2005, en collaboration avec Jonathan Hares, un ensemble de posters perforés a été réalisé dans le cadre du projet The Free Library, conçu par Mark Owens. Le procédé mécanique a été ensuite développé pour d'autres applications. Utilisant des outils standards (un traceur, un écran LCD, une Apple TV, une interface logicielle), le dispositif Empty Words consiste à découper chaque point du texte à une vitesse contrôlée. Semblable à une machine linotype, ce dispositif est devenu un outil de production textuelle à vocation grand public.
Publiée suite à l'installation éponyme à l'Institut Suisse de New York en 2009, ce livre contient la playlist musicale suivante (écoute en ligne ici : dl.dropbox.com/u/1499683/Empty%20Words.m4a) :

Plastics – I Love You, Oh No
Augustus Pablo – Suki Yaki
First Floor Power – There Is Hope
The Books – Take Time
The Books – Read, Eat, Sleep
Pavement – Cut Your Hair
CAN – Oh Yeah
Robert Wyatt – At Last I Am Free
Melon – I Will Call You
Pavement – Black Out
Pavement – AT&T
The Beatles – Good Night

Ouvrage primé dans le cadre du concours des plus beaux livres suisses 2011.
Jürg Lehni (né en 1978 à Lucerne, vit et travaille à Londres) est designer indépendant, développeur et artiste. Son travail s'origine dans une réflexion sur l'outil informatique, ses utilisations et les adaptations que la technologie demande. Il a développé de nombreux projets en collaborations, avec des personnalités d'horizons divers (graphistes, plasticiens, typographes, ingénieurs...).
Alex Rich (né en 1977 à Caerphilly, vit et travaille à Londres) s'intéresse au design dans une perspective multidisciplinaire. Il a développé avec Jürg Lehni une réflexion historique et culturelle, ainsi qu'un projet d'exposition, autour des machines à dessiner conçues par le jeune artiste, qu'il a découvertes en tant que membre de son jury à l'ECAL en 2002.