flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Eli Keszler
 
Eli Keszler (né en 1983 à Brookline, Massachusetts, vit et travaille à New York) est un artiste, compositeur et percussionniste américain. Ses œuvres visuelles et musicales ont été mises à l'honneur par de nombreuses institutions : Lincoln Center, MIT List Center, 67 Ludlow, Victoria & Albert Museum, Sculpture Center, The Kitchen, South London Gallery, Hessel Museum, Carpenter Center for the Visual Arts, Luma-Foundation, Centraal Museum in Utrecht, Barbican-St. Lukes, Walker Art Museum, LAX Art, MoMa PS1.
Son travail a notamment fait l'objet d'articles dans Frieze, Bomb Magazine, The New York Times, Wire Magazine, The Washington Post, Gramophone, Modern Drummer et Modern Painters. Ses albums ont été produits chez Empty Editions, Esp-Disk', PAN et REL records.
En tant que compositeur, Keszler a reçu des commandes de l'Icelandic Symphony Orchestra, de l'ICE Ensemble, du Brooklyn String Orchestra et de So Percussion. Keszler collabore avec Oneohtrix Point Never, Laurel Halo, Rashad Becker et David Grubbs, parmi d'autres. Il est diplômé du Conservatoire de musique de la Nouvelle-Angleterre et a reçu une bourse en 2016 de la New York Foundations for the Arts.
 
(lien externe : www.elikeszler.com)
 

 
2018
Shelter Press – Disques
Le neuvième album solo du compositeur et percussionniste américain s'inspire de sa récente installation à Manhattan, où fut produit Stadium. S'appuyant sur des enregistrements de terrain réalisés en ville, il développe un récit sonore où s'insèrent percussions, claviers et instruments acoustiques. Ses parties de batterie et de percussions sont poussées ici vers de nouveaux sommets avec des arrangements de cordes et de cuivres fascinants, ciselant un jazz électro-acoustique à la fois rigoureux et foisonnant.

2018
Shelter Press – Disques
momentanément indisponible
Le neuvième album solo du compositeur et percussionniste américain s'inspire de sa récente installation à Manhattan, où fut produit Stadium. S'appuyant sur des enregistrements de terrain réalisés en ville, il développe un récit sonore où s'insèrent percussions, claviers et instruments acoustiques. Ses parties de batterie et de percussions sont poussées ici vers de nouveaux sommets avec des arrangements de cordes et de cuivres fascinants, ciselant un jazz électro-acoustique à la fois rigoureux et foisonnant.