les presses du réel

Planète-Stock

Une enquête mêlant réflexions, propositions et spéculation sur l'émergence puis la mise en place d'un empire commercial hors-norme et sans limite : la « Planète-Stock », hypermarché-monde engendré par la basse résolution et la vitesse de propagation de l'information, appliquées à toute chose.
Gwenola Wagon (née en 1975, enseigne à l'université Paris 8 à Saint-Denis) est une enseignante-chercheuse et artiste française. En parallèle de son travail universitaire portant notamment sur les relations entre le numérique et le monde physique, elle réalise une production artistique variée, comportant des films, des œuvres interactives, des installations, des performances et des livres. La majorité de son travail est construit en partenariat avec Stéphane Degoutin.
Face à un monde que l'on pourrait tenir pour acquis, Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon spéculent sur des alternatives potentielles avec des films, essais et installations. Ils luttent contre l'obsolescence programmée de l'homme (Cyborgs dans la brume), plaident pour la fin du travail (Institut de néoténie), dénoncent l'automatisation du traitement des produits, du vivant et des données (Le Monde comme entrepôt de livraison), observent la réticulation privative de l'espace public (Prisonniers volontaires du rêve américain), enquêtent sur les lieux d'Internet (Globodrome, World Brain), expérimentent des modes de vie alternatifs pour une société d'hyperinformation (Laboratoire de schizophrénie contrôlée), proposent à des chercheurs de vivre dans la forêt, nus mais connectés au réseau (Wiki Forest), collectent les images dansées d'une guerre (Dance Party in Iraq), embarquent des volontaires dans l'espace mental de la terreur (Musée du terrorisme) et observent la transmutation des humains en poudre (Société nuage).
 
2022 (parution prévue au 2e trimestre)
édition française
14,5 x 23 cm (broché)
 
à paraître
Gwenola Wagon : autre titre



 haut de page