les presses du réel

Cahier du Cirva

Christodoulos Panayiotou - Cahier du Cirva
Dans ce cahier, Christodoulos Panayiotou mêle des vases réalisés au Cirva à ses propres archives : des photographies de fleurs qu'il réalise depuis ses années de jeunesse. Ces images fixes des sentiments fanés, expriment à leur manière la finitude. À travers un vocabulaire emprunté aux arts décoratifs et à la performance, l'artiste compose un calendrier empreint de sublime et de mélancolie. L'œuvre traduit sa sensibilité à la pesée du temps. Par ces gestes simples il s'inscrit dans la tradition de la vanité.
Au travers d'une grande variété de formes, dont la sculpture, la peinture, la photographie et l'installation, le travail de Christodoulos Panayiotou révèle les récits qui se cachent dans les traces visuelles et matérielles de l'histoire et du temps.
Au Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques, il a d'abord conçu une grande série de sculptures en verre et en métal qui s'inscrit dans la tradition du détournement des obus transformés en objets décoratifs. Il a également pensé une série de vases réalisés pour son exposition au musée d'Orsay (en 2019). Il a développé une série de 12 vases, un pour chaque mois de l'année, dans lesquels une fleur est ajoutée chaque jour, marquant ainsi le passage du temps au fur et à mesure qu'elles se fanent et meurent. Dans un contexte d'exposition, chaque vase est montré pendant le mois auquel il est dédié.
Le cahier réunit une sélection d'images issues des archives de l'artistes (de ces 20 dernières années), mêlées à une série de photographies de ces vases.
Christodoulos Panayiotou (né en 1979 à Limassol, Chypre, vit et travaille entre Limassol et Paris) transforme le monde en un théâtre au sein duquel se jouent les mythes qui nous unissent. D'une énigme à l'autre, ses œuvres révèlent les histoires cachées du monde, comme une archéologie contemporaine dont le rôle serait non plus de raconter l'Histoire mais de la reformuler. En prenant souvent Chypre comme toile de fond et point de départ, Christodoulos Panayiotou chorégraphie une histoire sans cesse réinventée et explore la manière dont de simples gestes peuvent agir tels des contrepoints subversifs aux récits nationalistes et homogènes.
Texte de Stanislas Colodiet.

Conception graphique : Johanna Himmelsbach.
 
2021 (parution prévue au 1er trimestre)
édition bilingue (français / anglais)
14 x 19,7 cm (broché)
 
à paraître
Christodoulos Panayiotou : autres titres





 haut de page