les presses du réel

–Tifaifai

Pierre Leguillon - –Tifaifai
Petit livre d'artiste octogonal basé sur le projet éponyme conçu par Pierre Leguillon spécifiquement pour l'espace de la Rotonde Balzac à Paris.
Partie prenante de l'exposition « Langages : Entre le dire et le faire », le projet de Pierre Leguillon a été réalisé pour la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques à l'occasion de l'ouverture de la Rotonde Balzac, un lieu de Paris généralement inaccessible, ouvert pour l'occasion. La Rotonde a été construite en 1891 à la demande de la baronne Salomon de Rothschild, à l'angle de la rue Berryer et de la rue Balzac, sur la parcelle autrefois occupée par la dernière maison d'Honoré de Balzac (rue Fortunée). Son décor est constitué des boiseries du cabinet de curiosités – détruit en 1883 – du comte Mniszech, le gendre de Madame Hanska.
En voyant les miroirs qui reflètent à l'infini les chinoiseries décorant l'intérieur de la rotonde, Pierre Leguillon s'est rappelé du Palais des mirages, visité quand il était enfant, au Musée Grévin. Conçu par Eugène Hénard à l'occasion de l'Exposition universelle de Paris en 1900, puis déplacé ensuite au Musée Grévin, le Palais des mirages enchaîne une suite de différents décors exotiques, dramatisés par des jeux de lumières et des miroirs démultipliant l'espace, comme à l'intérieur d'un kaléidoscope.
Le dispositif que propose Pierre Leguillon, –Tifaifai, est une structure octogonale, suspendue au plafond de la Rotonde. Elle est fabriquée à partir tissus de kimonos du siècle dernier, dont les motifs et le tissage si particulier, où les couleurs semblent fuser les unes dans les autres, rappellent des touches de peinture. Chaque lé de tissu japonais composant ce grand patchwork en trois dimensions présente une image : des photographies d'agence de presse mise au rebuts, ou des cartes postales, qui dessinent une curieuse « histoire naturelle » : animaux, plantes ou minéraux y sont souvent hors d'échelle ou transformés par la photographie.
Publié à l'occasion du projet éponyme de Pierre Leguillon à la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, Rotonde Balzac, Paris, dans le cadre de l'exposition « Langages : entre le dire et le faire » à la Fondation Calouste Gulbenkian, Paris, de juin à juillet 2013.
Pierre Leguillon (né en 1969 à Nogent-sur-Marne, vit et travaille à Paris) est un artiste, curateur et auteur connu pour avoir transformé le diaporama en une forme performative poétique, subtile et teintée d'humour. Ses « Diaporamas » – composés de clichés pris par l'artiste – proposent par le biais de connexions d'images inattendues de nouveaux systèmes de classifications. Leguillon réalise également des assemblages ainsi que des dioramas énigmatiques explorant le travail et la vie d'artistes tels que Marcel Duchamp, Diane Arbus, Ad Reinhardt, George Ohr et Jean Dubuffet. Son travail a été montré dans des institutions tels que le Moderna Museet (Malmö, Sweden, 2010), Musée du Louvre (Paris, 2009) et Artists Space (New York, 2009). Il a édité Sommaire entre 1991 et 1996, et ses textes ont parus dans Purple, Artpress et Le Journal des Arts.
 
Conception graphique : Pierre Leguillon et Manuel Raeder.
 
paru en octobre 2013
sans texte
15,2 x 15,2 cm (broché)
16 pages (16 ill. coul. et n&b)
 
ISBN : 978-3-943514-15-5
EAN : 9783943514155
 
épuisé
–Tifaifai –Tifaifai –Tifaifai


 haut de page