Base de données littéraires

extrait
Des grosses, des petites, des minuscules, des effervescentes, des rondes, des colorées ; des anti-histaminiques, des hématopoïétiques, des anti-infectieux, des antinéoplasiques, des immunomodulants, des hormones, des antalgiques, des vitamines ; des fruitées, des amères, des pâteuses, des placebos ou des planantes, contenus dans d'inoffensifs petits flacons mais qu'on met hors de portée des petites mains fouineuses.
Des romans, des poèmes, des qui vous tombent des mains, des petits livres sans ambition et des bombes de littérature qui vous transforment à jamais.
Je dévore tout ce que je peux, livre en main et crayon qui annote, classe, range, organise par symptômes...
Pendant quelques années j'ai pioché au hasard des lectures puis j'ai contacté directement les auteurs pour passer commande. « L'aspirine c'est le champagne du matin » de Marie Darrieussecq... et depuis je ne cesse de me délecter de mots écrits pour moi, par Marie-Gabrielle Duc ou Basile Panurgias.
Pour accueillir cette collection virtuelle, j'ai fabriqué une bibliothèque/malle sur roulettes, modulable et mobile. Les livres disparus laissent place à une bande son réalisée par des acteurs professionnels.
Ceci est un modeste aperçu de cette base de données littéraires et un hommage à la littérature.

(p. 9)


 haut de page